Icon Sport

Tournoi des 6 Nations - Ecosse-France (29-18): L'état de grâce est déjà terminé...

L'état de grâce est déjà terminé...

Le 13/03/2016 à 18:33

6 NATIONS - Deuxième déplacement pour le XV de France de Guy Novès et deuxième défaite ce dimanche en Ecosse (29-18). Les Bleus, dominés dans tous les secteurs, ont déçu et rentrent déjà dans le rang... L'Angleterre est elle assurée du titre.

Ce déplacement à Murrayfield constituait un véritable test pour les Bleus de Novès. Gagner en Ecosse, c'était s'assurer un podium, une première depuis 2011. Au contraire, les Tricolores ont chuté pour la première fois en Ecosse depuis 2006 (29-18). A l'image d'une mêlée défaillante, le XV de France est passé à côté de son sujet. Une remise en question est déjà d'actualité, après seulement quatre matches sous l'ère Novès.

Tout était pourtant si bien parti... Pour leur premier lancement de jeu, les Bleus mettaient à mal les Ecossais sur une longue séquence et au bout d'un mouvement au large et d'un jeu à trois Vakatawa-Fofana-Guirado, le capitaine tricolore inscrivait déjà le premier essai de la rencontre (5e). Le XV de France, qui nous avait plutôt habitués à des entames poussives avant de se rebeller, a cette fois-ci pris le match par le bon bout. Une flamme très vite éteinte...

Guilhem Guirado (XV de France) - 13 mars 2016

Guilhem Guirado (XV de France) - 13 mars 2016AFP

Alors que François Trinh-Duc laissait cinq points en route au pied (6e, 11e), Greig Laidlaw permettait lui au XV du Chardon de recoller et même de prendre le score (16e, 22e). Puis coup sur coup, Stuart Hogg (33e) et Duncan Taylor (36e) prenaient les Bleus de vitesse. Elu homme du match, l'arrière écossais marquait là son dixième essai en sélection, son troisième contre la France, qui n'arrivera jamais à refaire son retard. Encore moins quand le même Hogg délivrait en fin de partie une superbe passe volleyée à destination de son ailier, Tim Visser (67e), comme pour achever la bande de Novès.

Des chiffres qui font mal

Ni l'essai de l'espoir de Gaël Fickou juste avant la pause (42e) ni la réussite de Maxime Machenaud - qui a pris le relais de Trinh-Duc - au pied (43e, 52e, 58e) n'allaient inverser le scénario. Dominés en mêlée fermée par un Alasdair Dickinson malin (ou à la limite de la règle si vous préférez) et un Willem Nel surprenant, dans la possession, l'occupation et les rucks, les Bleus n'auront finalement jamais été en mesure de l'emporter. Une première depuis 2006 et la dernière défaite du XV de France en terre écossaise.

Stuart Hogg et Greig Laidlaw (Ecosse) - 13 mars 2016

Stuart Hogg et Greig Laidlaw (Ecosse) - 13 mars 2016AFP

Avec ce succès de prestige, l'équipe de Vern Cotter met donc fin à une série de neuf matches sans victoire face à la France, mais aussi à six défaites consécutives dans le Tournoi à domicile et remporte pour la première fois depuis 2013 deux matches d'affilée dans le 6 Nations. Des chiffres qui en disent long sur la contre-performance française ce dimanche... L'Ecosse en profite aussi pour dépasser les Bleus au classement. Quatrièmes après quatre journées, les Bleus sont bel et bien à leur place. Loin de l'Angleterre, assurée du titre.

0
0