Icon Sport

Galles-France (19-10) - Homme du match - Liam Williams, le prince des airs de Cardiff

Liam Williams, le prince des airs de Cardiff

Mis à jourLe 27/02/2016 à 12:09

Publiéle 27/02/2016 à 12:09

Mis à jourLe 27/02/2016 à 12:09

Publiéle 27/02/2016 à 12:09

6 NATIONS - Irrésistible sous les ballons hauts, percutant, Liam Williams a été le premier détonateur du pays de Galles face à la France (19-10). Retour sur l’arrière du XV du Poireau, élu Talent d’Or Société Générale !

"La meilleure menace de l’attaque galloise (…) Brillant sous les ballons hauts (…) une lecture du jeu toujours intelligente". Ce samedi matin, la presse galloise est catégorique ! Liam Williams (24 ans, 1,85m, 87 kg, 27 sélections) a tout simplement été magistral et le meilleur attaquant face au XV de France (19-10). Bien sûr, le Wales Online aurait pu mettre en avant le match séduisant de Gareth Davies, insaisissable demi de mêlée, mais l’arrière du XV du Poireau a été omniprésent sur la pelouse du Principality Stadium. Auteur de 7 essais la saison passée en Pro 12 avec son club des Scarlets de Llanelli, Liam Williams fait pour l’instant oublier la blessure du Toulonnais Leigh Halfpenny.

Liam Williams (Galles) a été impérial dans les airs face à la France - 26 février 2016
Liam Williams (Galles) a été impérial dans les airs face à la France - 26 février 2016 - Icon Sport

"Une lecture du jeu toujours intelligente"

Relanceur intrépide capable de clouer sur place trois défenseurs adverses sur sa propre ligne d’en-but, l’arrière gallois s’appuie également sur une accélération fulgurante et une capacité à jouer après contact qui libèrent de nombreux espaces. Mais c’est dans les airs, à l’image de l’Irlandais Rob Kearney, que Liam Williams a illuminé le ciel de Cardiff. Que ce soit sur des chandelles défensives tapées par Jules Plisson ou des ballons hauts déclenchés par Dan Biggar, le natif de Morriston a systématiquement pris l’avantage sur l’arrière garde du XV de France. Celui qui fut surnommé en 2014 "The future of Welsh Rugby" offre toute la panoplie de l’arrière et constitue une menace dans toutes les zones du terrain. Et sans un retour décisif de Maxime Médard dans son en-but (37e), Williams aurait certainement inscrit le troisième essai de sa carrière internationale.

Djibril Camara (France) plaque Liam Williams (Galles) - 26 février 2016
Djibril Camara (France) plaque Liam Williams (Galles) - 26 février 2016 - AFP

De retour à son meilleur niveau…

Fauché par une blessure au pied contre l’Australie en phase de poule de la Coupe du monde 2015, Liam Williams est bien de retour à son meilleur niveau. Et si la puissance de la ligne de trois-quarts galloise est souvent mise en avant avec Alex Cuthbert (106 kg), Jonathan Davies (105 kg), Jamie Roberts (110 kg) et George North (107 kg ), la vista de Liam Williams, élu Talent d’Or Société Générale, offre une exceptionnelle alternative au jeu du XV du Poireau.

0 commentaire
Vous lisez :