Les joueuses françaises se congratulent contre l'Italie - AFP
6 Nations

6 Nations Féminines - Après leur démonstration italienne, les Bleues espèrent doubler la mise

Après leur démonstration italienne, les Bleues espèrent doubler la mise
Dernière mise à jour Le 12/02/2016 à 10:10 - Publié le 12/02/2016 à 10:10
Par Laurent GENIN - Le 12/02/2016 à 10:10

TOURNOI DES 6 NATIONS FEMININES - Victorieuse sans appel de l’Italie (39-0), l’équipe de France féminine affronte l’Irlande samedi soir à Perpignan. À cette occasion, les Bleues de la capitaine Gaëlle Mignot vont pouvoir s’étalonner face au vainqueur du Tournoi 2015.

Un huit de devant conquérant, des trois-quarts en jambes, de beaux mouvements, trois essais par mi-temps et une victoire sans discussion possible, 39-0. Les Bleues ont bien entamé, samedi dernier à Bourg-en-Bresse, leur Tournoi des 6 nations contre des Italiennes qui n’auront jamais eu la possibilité de rééditer leur performance de l’année dernière (17-12).

"C’est une entrée plutôt réussie pour un début de Tournoi. Il y a eu beaucoup d’engagement, d’envie et de détermination et de belles séquences de jeu. Après, on a retenu qu’on avait fait quelques erreurs de jeu et de main qui nous coûtent des essais. Le score aurait pu être un peu plus important si on avait réussi à bien finir les coups et à jouer un peu mieux certaines phases", explique Gaëlle Mignot. Pour les Italiennes, la coupe était sans doute suffisamment pleine.

Gaëlle Mignot, la capitaine des Bleues, sonne la charge contre l'Italie - 6 février 2016
Gaëlle Mignot, la capitaine des Bleues, sonne la charge contre l'Italie - 6 février 2016 - AFP

Mignot: "Se prouver qu’on est capables de rivaliser avec des équipes fortes"

Pour les Françaises se profile samedi (21h) à Perpignan une opposition qui sera plus relevée face à l’Irlande, le vainqueur du Tournoi 2015 et victorieux du pays de Galles (21-3) le week-end dernier. "C’est l’équipe tenante du titre, qu’on a l’habitude de rencontrer et qui nous pose souvent des soucis. Les scores sont très serrés à chaque fois. C’est sûr que ça va être un niveau au-dessus et un match un peu plus dur", prévient la capitaine des Bleues. Leur objectif premier n’est pas de faire tomber les tenantes du titre.

"La motivation pour nous est surtout de remporter ce match, faire une belle performance, mettre en place notre projet de jeu et de continuer à travailler. Plus de se battre contre elles, c’est de se prouver qu’on est capables de rivaliser avec des équipes fortes et qu’on sera présentes jusqu’au bout, avec un objectif d’aller à la prochaine Coupe du monde (en 2017 en Irlande, Ndlr) avec des intentions. C’est important pour nous", précise la joueuse montpelliéraine.

Face à des Irlandaises athlétiques, emmenées par l’arrière Niamh Briggs "l’esprit de leur équipe", dixit Gaëlle Mignot, les Tricolores vont tenter d’imposer leur jeu. "Il va falloir être capables de contourner leur défense qui est agressive", indique la capitaine. Après une première journée où Irlandaises et Anglaises (victorieuses 32-0 en Écosse) semblent être encore les adversaires les plus coriaces des Bleues pour le gain du Tournoi, les joueuses de Jean-Michel Gonzalez et Philippe Laurent ont l’occasion, samedi, en cas de succès de repousser, au moins pour un temps, la menace verte.

0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
 
×