Djibril Camara a été convoqué avec les Bleus - Icon Sport
6 Nations

6 NATIONS - "Surpuissant", "phénomène athlétique", Djibril Camara ne va pas être "marrant à jouer" !

"Surpuissant", "phénomène athlétique", Camara ne va pas être "marrant à jouer" !
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 23/02/2016 à 10:29 - Publié le 23/02/2016 à 10:19
Par Vincent Péré-Lahaille - Le 23/02/2016 à 10:29

6 NATIONS - Convoqué par Guy Novès après les forfaits de Marvin O’Connor et Teddy Thomas, Djibril Camara (26 ans) pourrait bien figurer sur la feuille de match pour affronter le pays de Galles. Un test fabuleux pour ce joueur au parcours chahuté mais bourré de talent. Focus.

"Tu penses qu’il va être appelé en équipe de France ?" Combien de fois a-t-on entendu cette interrogation ces dernières années ! Que ce soit le long de la main-courante du terrain flétri de la Cité Universitaire, dans les gradins frigorifiés du stade Charléty ou aujourd’hui sur la pelouse d’entraînement du Saut-du-Loup, l’éventuelle sélection de Djibril Camara (26 ans, 1,81m, 95 kg) a toujours été au cœur des spéculations. Depuis dimanche soir, la présence du trois-quarts aile ou arrière du Stade français est une réalité. "C'est sûr et certain que j'ai envie d'être en équipe de France et j'essaie de faire mon maximum chaque week-end pour y être", confiait-il jeudi dernier au micro de France Bleu. "Après si je n'y suis pas, c'est que je n'ai pas le niveau. C'est peut-être le caractère, je ne peux pas répondre à la place de Guy Novès ou de Jeff Dubois".

" Je ne regrette pas du tout ce que j'ai fait, les soirées, les trucs même si je sais que cela m’a porté préjudice - Djibril Camara"

Si la présence du Parisien au CNR de Linas-Marcoussis a été précipitée par les forfaits de Marvin O’Connor (genou) et de Teddy Thomas (ischio-jambiers), elle vient surtout récompenser un joueur insaisissable sur le terrain comme dans la vie. "C’est un mec attachant qu’on a envie de pousser", souligne le demi de mêlée Julien Dupuy. Et c’est un sacré coup de pouce que vient de recevoir le natif de Juvisy-sur-Orge qui a toutes les chances de fouler la pelouse du Principality Stadium vendredi soir face aux Gallois. "Le staff ne prendra pas un risque en l’alignant", nous confie Christophe Laussucq, son entraîneur entre 2011 et 2013. "C’est un compétiteur avec un gros mental. Il va s’y filer. Djibril est surpuissant avec des qualités athlétiques hors-normes. Il va vite, il est costaud, agressif, dur sur l’homme. C’est un phénomène".

L'ailier du Stade français, Djibril Camara, contre Brive - 29 août 2015
L'ailier du Stade français, Djibril Camara, contre Brive - 29 août 2015 - Icon Sport
" C’est un mec attachant qu’on a envie de pousser… - Julien Dupuy"

Lancé par Fabien Galthié le 3 novembre 2007 contre le Stade toulousain, à seulement 18 ans, Djibril Camara a immédiatement frappé les esprits. Auteur de deux essais en dix matches pour sa première saison professionnelle, le trois-quarts parisien semblait être programmé pour le XV de France. Mais un caractère bien trempé et un certain dilettantisme auront finalement raison de son ascension. "Je ne regrette pas du tout ce que j'ai fait, les soirées, les trucs", confiait-il récemment. "Je sais que cela m'a porté préjudice dans les années passées puisqu'à force de sortir, en plus de mon caractère, les coachs n'avaient pas forcément confiance en moi pour les matches. Mais non, je ne regretterais jamais d’avoir profité de ma jeunesse. Je me suis amusé".

" Il a des qualités athlétiques hors-normes. C’est un phénomène. Il ne va pas être marrant à jouer - Christophe Laussucq"

Aujourd’hui marié et père de famille, le joueur formé à Viry-Chatillon a laissé derrière lui un passé souvent contrarié à l’image de sa suspension de six mois, en 2012, par l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) pour trois défauts de localisation. "Je l’ai vécue comme une injustice", confiait-il à l’issue de sa suspension. "Ça m’a vraiment énervé d’entendre toutes ces personnes dire que j’étais dopé". Envoyé en Inde en septembre 2012 par Richard Pool-Jones pour entraîner une équipe d’orphelins à Calcutta, Camara a pris conscience des véritables difficultés de la vie et "arrêter de penser à (sa) petite personne". Plus attachant que vraiment rebelle, il est avant tout un joueur d’instinct. Un félin chasseur d’essais (il a inscrit 3 essais cette saison, NDLR) devenu incontournable au Stade français.

Djibril Camara (Stade français) lors du titre de champion de France - 13 juin 2015
Djibril Camara (Stade français) lors du titre de champion de France - 13 juin 2015 - Icon Sport

Plutôt à l’aile face aux Gallois ?

Vendredi soir à Cardiff, la présence du Parisien semble plus que probable. Si Maxime Médard devrait débuter à l’arrière tandis que Virimi Vakatawa et Hugo Bonneval sont attendus aux ailes, Djibril Camara est le seul remplaçant capable de couvrir les deux postes. "Je le vois davantage à l’aile", nous explique Christophe Laussucq. "Au niveau international, il n’a peut-être pas assez de constance dans son jeu au pied. Il a encore certaines fragilités. Djibril, c’est un Fidjien ! Il peut te faire un exploit et derrière passer à côté. Ce ne serait pas un cadeau de le mettre à l’arrière pour jouer à Cardiff". Mais l’ancien coach du Stade français en est convaincu: "il ne va pas être marrant à jouer…"

0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
 
×