Icon Sport

6 NATIONS - Sébastien Bézy ou Maxime Machenaud face aux Gallois ?

Bézy ou Machenaud face aux Gallois ?

Mis à jourLe 23/02/2016 à 12:10

Publiéle 23/02/2016 à 12:10

Mis à jourLe 23/02/2016 à 12:10

Publiéle 23/02/2016 à 12:10

Article de Anthony Tallieu

6 NATIONS - Le XV de France dispute ce vendredi à Cardiff son troisième match du Tournoi. Tous les Bleus étaient sur le pont ce mardi matin, dont le capitaine Guilhem Guirado et les demi de mêlées Maxime Machenaud et Sébastien Bézy, en forte concurrence pour une place dans le XV de départ au Millenium.

Il était bien sur le terrain ! L'incertitude régnait quand à une éventuelle dispense d'entraînement pour Guilhem Guirado, qui a accumulé quelques 205 minutes de jeu en l'espace de quinze jours (80 contre l'Italie, 65 contre l'Irlande et 60 contre l'USO). En tête de cortège, le talonneur toulonnais a mené les avants tricolores sur le terrain officiel de Marcoussis ce mardi matin. Une séance toutefois très aménagée pour le capitaine des Bleus, prié de se mettre uniquement en opposition, d'abord sans puis avec bouclier, le tout sans contact. Son partenaire de club et compagnon de poids sur leur trajet dominical en taxi d'Oyonnax à Marcoussis, Xavier Chiocci, s'est dans un premier temps tenu à ses côtés en défense avant de pouvoir tâter le ballon avec ses partenaires.

Les autres joueurs se sont entraînés pleinement lors de cette séance de reprise légère où avants et trois-quarts étaient séparés. Les premiers, sous la conduite de Yannick Bru et Julien Deloire, ont enchaîné les petites passes sur un pas à intervalles rapides avec une sanction de dix pompes pour chaque ballon tombé, avant de s'adonner à des charges modérées sur des défenseurs avec bouclier pour travailler les rucks. Sous la pluie fine de Marcoussis, les arrières ont quant à eux multiplié les lancements de jeu sous la direction de Jean-Frédéric Dubois.

Plisson attend de connaître son partenaire de la charnière

À trois jours du choc au Millenium, le staff des Bleus n'a laissé filtrer que très peu d'informations sur sa composition. Maxime Machenaud a fait travailler les avants tandis que Sébastien Bézy a impulsé les lancements de jeu pour les arrières. À la réception de la passe pour ce dernier, un peu plus souvent le Parisien Jules Plisson que le Montpelliérain François Trinh-Duc et le Toulousain Jean-Marc Doussain. L'incertitude à la charnière serait donc un peu plus portée sur le poste de demi de mêlée même si Guy Novès se fait régulièrement l'avocat de son ancien protégé, pour qui il demande patience et indulgence. Le voile sera levé mercredi soir sur les coups de 19 heures 30, à Cardiff, où les Bleus arriveront dans l'après-midi.

Maxime Machenaud à l'entraînement du XV de France - 23 février 2016
Maxime Machenaud à l'entraînement du XV de France - 23 février 2016 - AFP
0 commentaire
Vous lisez :