Icon Sport

6 NATIONS - L'Italie et l'Ecosse vont tout faire pour éviter la cuillère de bois !

L'Italie et l'Ecosse vont déjà tout faire pour éviter la cuillère de bois !
Par AFP

Mis à jourLe 26/02/2016 à 14:56

Publiéle 26/02/2016 à 14:33

Mis à jourLe 26/02/2016 à 14:56

Publiéle 26/02/2016 à 14:33

Article de AFP
Dans cet article

6 NATIONS - Une nouvelle fois, l'Italie et l'Ecosse vont s'affronter pour un match décisif afin d'éviter la dernière place de la compétition et donc la peu glorieuse cuillère de bois. Un match particulier également pour Jacques Brunel...

L'Italie et l'Ecosse, toutes deux battues lors de leurs deux premiers matches, s'affrontent samedi à Rome (15h25) dans un match dont le perdant risque fort d'hériter de la dernière place du Tournoi des six nations, voire de la cuillère de bois. Ce match sera aussi le dernier à Rome du sélectionneur français de l'Italie Jacques Brunel, qui quittera ses fonctions à la fin du Tournoi après plus de quatre ans à la tête des Azzurri.

"Je suis désolé de ne pas avoir gagné plus souvent devant ce public merveilleux. Mais j'espère qu'à chaque match, l'état d'esprit de l'Italie a été celui que nos supporters attendaient", a déclaré jeudi le technicien français. Face à l'Ecosse, qui reste sur neuf défaites consécutives dans le Tournoi, l'Italie a tout de même l'occasion d'offrir à Brunel un dernier succès à l'Olimpico. Même si les deux défaites initiales des joueurs de Vern Cotter ont été serrées (15-9 contre l'Angleterre et 27-23 au pays de Galles). "Je ne sais pas quels sont les points faibles de cette équipe. Si vous regardez leurs derniers matches, en Coupe du monde et lors du Tournoi, vous voyez qu'ils ont perdu des matches qu'ils auraient pu gagner", a estimé Brunel.

Kelly Haimona, l'ouvreur de l'Italie face à l'Ecosse
Kelly Haimona, l'ouvreur de l'Italie face à l'Ecosse - Icon Sport

Haimona relancé côté italien

L'Italie, elle, a fait bonne figure en France (défaite 23-21), avant de résister seulement une petite heure face à l'Angleterre (défaite 40-9). Côté écossais, le sélectionneur récupère son ailier Tim Visser (10 essais en 23 sélections), remis d'une blessure à la cuisse. L'Italie doit changer d'ouvreur après la blessure de Carlo Canna. C'est Kelly Haimona, plutôt qu'Edoardo Padovani, qui jouera en charnière avec Edoardo Gori. "Kelly a une plus grande expérience internationale et a plus l'habitude d'évoluer avec ce groupe", a expliqué Brunel.

  • Les équipes

Le XV de départ de l'Italie: Odiete ; Sarto, Campagnaro, Garcia, Bellini ; Haimona (o), Gori (m) ; Zanni, Parisse (cap), Minto ; Furno, Fuser ; Cittadini, Ghiraldini, Lovotti.
Remplaçants: Giazzon, Zanusso, Castrogiovanni, Bernabo, Van Schalkwyk, Palazzani, Padovani, Pratichetti.

Le XV de départ de l'Ecosse: Hogg ; Visser, Bennett, Taylor, Seymour ; Russell (o), Laidlaw (m) ; Hardie, Denton, Barclay ; J.Gray, R.Gray ; Nel, Ford, Dickinson.
Remplaçants: McInally, Sutherland, Low, Swinson, Wilson, Hidalgo-Clyne, Horne, Lamont.

Arbitre: Jaco Peyper (RSA)

0 commentaire
Vous lisez :