Icon Sport

6 NATIONS - Irlande-Ecosse (35-25) - L'Irlande termine le Tournoi avec le sourire

L'Irlande termine le Tournoi avec le sourire

Le 19/03/2016 à 20:24

6 NATIONS - L'Irlande a imposé sa puissance physique pour dominer l'Ecosse à Dublin (35-25) et ainsi terminer la compétition devant sa victime du jour au classement. Un match intense et où les deux nations ont envoyé un maximum de jeu.

Il n’y avait aucun enjeu entre l’Irlande et l’Ecosse. Juste terminer cette édition 2016 sur une bonne note. Clairement, on a assisté à un bien beau match de rugby. Ouvert, engagé et passionnant. Et à Dublin, ce sont les Irlandais qui ont disposé d’Ecossais valeureux (35-25) mais qui ont payé au prix fort le carton jaune de Barclay (24e). Car dans les 10 minutes qui ont suivi, le XV du Chardon encaissa un 12-0 fatal. Supérieure dans la dimension physique, l’Irlande géra son affaire dans le second acte. De quoi terminer la compétition au classement devant sa victime du jour. Et sur le podium si le XV de France ne bat pas l’Angleterre ce samedi soir.

Le bijou de Hogg

Double tenante du titre, l’Irlande avait déjà cédé sa couronne à l’Angleterre avant le coup d'envoi de cette journée. Un coup sur la tête mais qui n’a nullement coupé les jambes des protégés de Joe Schmidt. D’entrée de jeu, ils ont mis une énorme pression sur des Ecossais qui subissaient sur la majorité des impacts. Sauf qu’après 20 minutes de jeu, c’est le XV du Chardon qui menait au tableau d’affichage grâce à un petit bijou personnel de Stuart Hogg. Une action en solitaire de 50 mètres et qui ne pouvait que susciter l’admiration du public de l’Aviva Stadium. Réaliste, l’Ecosse virait en tête avant que son indiscipline n’agace Pascal Gaüzère. Celui-ci sortit Barclay et l’Irlande en profita pour prendre 8 points d’avance à la pause (21-13).

La puissance irlandaise

Sans paniquer, l’Irlande maîtrisa les débats et s’avoua cohérente en défense pour contrecarrer toutes les attaques écossaises. Mais l’équipe de Vern Cotter a montré tout au long de ce Tournoi qu’elle avait de l’inspiration en attaque. R. Gray (56e) et Dunbar (78e) se retrouvèrent à la conclusion de beaux mouvements. Pas suffisant toutefois pour s’imposer. L’Irlande a en effet fait parler sa puissance pour rester confortablement en tête au tableau d’affichage avec des réalisations de Murray (48e) et Toner (69e). Un succès qui redonne un léger sourire aux Irlandais et qui leur évite un bilan terne (ils n’avaient battu que l’Italie avant cette dernière journée !).

Jamie Heaslip (Irlande) face à l'Ecosse - 19 mars 2016

Jamie Heaslip (Irlande) face à l'Ecosse - 19 mars 2016Icon Sport

0
0