Antoine Dupont (France U20) a été très remuant contre les Ecossais - AFP
6 Nations

6 Nations - Ils avaient à coeur de se racheter, les Bleuets ont passé cinq essais aux Ecossais

Ils avaient à coeur de se racheter, les Bleuets ont passé cinq essais aux Ecossais
Dernière mise à jour Le 12/03/2016 à 12:34 - Publié le 12/03/2016 à 12:26
Par Fabien Pomiès - Le 12/03/2016 à 12:34

TOURNOI DES 6 NATIONS U20 - Battus au pays de Galles il y a deux semaines et la tête pleine de regrets, les Bleuets ont retrouvé le sourire en Ecosse (21-36). Si la victoire finale semble quasi impossible, le Crunch qui se profile à Pau reste une motivation pour les jeunes tricolores.

Les filles avaient montré l'exemple quelques minutes plus tôt, les U20 français ont suivi leurs traces vendredi soir sur la pelouse synthétique de Cumbernauld (banlieue de Glasgow) en s'imposant contre les Ecossais (21-36). Malgré des conditions météo un peu compliquées, les Bleuets sont parvenus à inscrire cinq essais au cours de la rencontre. On avait à coeur de se racheter par rapport au pays de Galles où on avait fait un faux-pas, a confié notamment l'ouvreur Anthony Belleau.

  

On retiendra notamment que le demi de mêlée de Castres, Antoine Dupont a été à l'origine des deux plus beaux essais inscrits vendredi soir. Sur le premier, il a servi parfaitement au pied le Bayonnais Martin Laveau dans l'en-but (37e). Dix minutes plus tard, c'est lui qui a lancé le contre des jeunes tricolores depuis ses 22 mètres. Quelques instants plus tard, Damian Penaud a conclu après les relais de Matthieu Voisin et Alexandre Pinati (47e).

Anthony Belleau, l'ouvreur des Bleuets
Anthony Belleau, l'ouvreur des Bleuets - AFP

Pas question de galvauder le Crunch

Les hommes de Thomas Lièvremont, Olivier Magne et Didier Faugeron ont donc rassuré pour le dernier déplacement de ce Tournoi 2016. A quelques mois de la Coupe du monde U20, les Bleuets doivent maintenant consolider leur deuxième place face aux Anglais la semaine prochaine à Pau (vendredi, 18h45). Difficile en effet d'imaginer leurs bourreaux gallois, invaincus jusqu'à présent, leur donner de l'espoir alors qu'ils affrontent les Italiens (0 victoire) pour finir.

 

Pas de quoi pour autant enlever tout intérêt au Crunch qui se profile, quand bien même les Anglais sont avant-derniers avec un seul succès. Antoine Dupont a confirmé: "Rien que le fait de dire qu'on va jouer contre les Anglais, on sait que l'on sera tous motivés". Même son de cloche pour le capitaine Clément Castets: "Ce Crunch, on n'a pas envie d'y passer à côté". Le Stade du Hameau est prévenu !

 
0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
 
×