Icon Sport

6 Nations - Angleterre: Joe Marler sur le banc et Danny Care titulaire à la mêlée contre la France

Marler sur le banc et Care titulaire à la mêlée contre les Bleus
Par AFP

Le 17/03/2016 à 17:15

TOURNOI DES 6 NATIONS - Eddie Jones n'a fait que deux changements pour le Crunch de samedi face aux Bleus (21h). Danny Care débutera la rencontre au poste de demi de mêlée. Sous les feux des projecteurs depuis une semaine puis finalement blanchi par la commission de discipline, Joe Marler sera remplaçant.

Les retours du demi de mêlée Danny Care et du pilier Mako Vunipola pour remplacer Ben Youngs et Joe Marler sont les deux changements opérés par l'Angleterre pour affronter samedi la France lors de la 5e et dernière journée du Tournoi des six nations, a annoncé jeudi la fédération (RFU). "On a pris les meilleurs 23 possible, ceux qui peuvent finir le travail à Paris", a déclaré le sélectionneur Eddie Jones qui peut permettre au XV de la Rose, déjà vainqueur du Tournoi, de remporter son premier Grand Chelem depuis 2003.

"Tout le monde veut être présent samedi donc la sélection s'est faite sur rien. On est content d'avoir déjà remporté le Tournoi mais on n'a pas l'intention de ne pas jouer ce match". "L'objectif a toujours été de devenir l'équipe dominante en Europe donc c'est très important que l'on garde la même approche, avec le même degré d'intensité que ce qu'on a montré lors des matches précédents. Il ne faut sous-estimer aucune équipe. La France est une équipe dangereuse mais on va à Paris plein de confiance, avec le désir immense de s'imposer", a-t-il poursuivi.

Youngs et Marler, qui s'est "distingué" contre le pays de Galles par un coup de coude et en qualifiant de "gitan" un adversaire, commenceront la rencontre sur le banc des remplaçants mais Jones a déjà prévenu qu'ils entreraient en cours de match pour faire la différence. "J'ai parlé à Joe de la situation et il a reconnu que c'était une réaction inappropriée. Ce n'est absolument pas une punition (le laisser sur le banc, ndlr). Une décision a été prise, c'est pour ça que les commissions de discipline existent. J'ai dit qu'il fallait laisser le dossier suivre son cours, il a suivi son cours", a botté en touche Jones ensuite en conférence de presse.

"On a un Grand Chelem devant nous et c'est quelque chose de bien plus intéressant que ce qui s'est dit il y a déjà sept jours", a continué Jones avant de s'attarder sur son prochain adversaire. "Ils ont un nouveau sélectionneur qui prône un certain style de jeu, des avants puissants et des passes après contacts. C'est compliqué à mettre en place mais ils vont y arriver. Et quand vous cherchez quelque chose de nouveau, il faut s'attendre à des erreurs. On va juste essayer de mettre de l'intensité et du physique pour les empêcher d'entrer dans le match", a-t-il annoncé.

Le XV de départ anglais contre la France: Brown ; Watson, Jospeh, Farrell, Nowell ; (o) Ford, (m) Care ; Haskell, B.Vunipola, Robshaw ; Kruis, Itoje ; Cole, Hartley (cap.), M.Vunipola.

Les remplaçants: Cowan-Dickie, Marler, Brookes, Launchbury, Clifford, B.Youngs, Tuilagi, Daly.

0
0