Guy Novès et Yannick Bru (XV de France) - 23 février 2016 - Icon Sport
6 Nations

6 NATIONS - Ailier, charnière, pilier droit... que feriez-vous à la place de Guy Novès ?

Ailier, charnière, pilier droit... que feriez-vous à la place de Novès ?
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 23/02/2016 à 17:14 - Publié le 23/02/2016 à 17:14
Par Clément Mazella - Le 23/02/2016 à 17:14

6 NATIONS - Après les forfaits de Thomas et O’Connor, Guy Novès, qui dévoilera la compo de l’équipe qui affrontera le pays de Galles mercredi (19h30), se voit confronté à un vrai souci au poste d’ailier. Changera-t-il également sa charnière ? Relancera-t-il Slimani en tant que titulaire ? Voici nos avis. On attend les vôtres...

Qui sur l’aile droite ?

Le contexte - On ne va pas revenir sur l’échec David Smith. Mais avec les forfaits de Thomas et O’Connor (sans oublier celui de Fall et les absences de Huget et Grosso), Novès se voit confronté à un souci au poste d’ailier. Sauf blessure de dernière minute, Virimi Vakatawa est partant certain. Mais qui va l’accompagner ? Les ailiers purs ne sont pas légion dans le groupe des 30 retenus.

Quel choix ? - Il y a trois possibilités. Hugo Bonneval a déjà évolué à l’aile face à l’Italie et remplacé Thomas contre l’Irlande. Sans forcément crever l’écran. Le Parisien n’est pas non plus un ailier pur et joue à l’arrière en club. Djibril Camara, novice et dernier appelé en Bleu, apparait comme l’élément le plus "spécialiste" du poste. Reste la solution Gaël Fickou. Le Toulousain, aligné au centre contre l’Italie, peut "dépanner" mais cela ressemble plus à un choix par défaut.

Hugo Bonneval (XV de France) face à l'Italie - 6 février 2016
Hugo Bonneval (XV de France) face à l'Italie - 6 février 2016 - AFP

Notre avis - On opterait pour Bonneval. Ce dernier a déjà joué deux matches à ce poste et c’est lui qui a le plus "d’automatismes" avec Médard et Vakatawa. Camara, qui peut couvrir les postes d’ailier et d’arrière, serait une bonne solution sur le banc.

Qui titulariseriez-vous sur l'aile droite face au pays de Galles ?

 
Hugo Bonneval 
 
Djibril Camara 
 
Gaël Fickou 
 

Une charnière en danger ?

Le contexte - Le staff des Bleus a clairement fait confiance à un duo Bézy-Plisson pour constituer la charnière lors des deux premiers matches. Toutefois, le demi de mêlée toulousain, malgré une qualité de passe indéniable, n’a pas encore signé de copies de haute volée comme il en sort si souvent avec son club. De plus, Maxime Machenaud a effectué une entrée tonitruante contre l’Irlande. Plisson, pour sa part, voit revenir Trinh-Duc dans le groupe. Le Montpelliérain s’avançait comme "l’option n°1" lors de la prise de fonction de l’actuel staff.

Quel choix ? - A la mêlée, Bézy et Machenaud sont en concurrence alors que le poste d’ouvreur se jouera entre Plisson et Trinh-Duc. L’option Doussain ne doit pas être écartée mais le Toulousain semble être le 3e choix aux deux postes. Par ailleurs, le discours de Novès concernant la charnière a toujours été de faire confiance à celle alignée en début de compétition et qu’il n’allait pas changer à chaque erreur d’untel ou d’untel comme c’était de coutume avec les précédents sélectionneurs.

La joie de Jules Plisson (XV de France) - 6 février 2016
La joie de Jules Plisson (XV de France) - 6 février 2016 - Icon Sport

Notre avis - Novès ne changera pas intégralement sa charnière donc écartons tout de suite l’hypothèse Machenaud-Trinh-Duc. Vu la prestation moyenne de FTD avec Montpellier ce week-end, il semble fort probable que Plisson se voit de nouveau titularisé contre les Gallois. Là où on doute un peu plus, c’est à la mêlée. Nous donnons un léger avantage au duo Bézy-Plisson mais l’idée Machenaud-Plisson doit trotter fortement dans l’esprit du staff.

Quelle charnière aligneriez-vous face au pays de Galles ?

 
Bézy - Plisson 
 
Bézy - Trinh-Duc 
 
Machenaud - Plisson 
 
Machenaud - Trinh-Duc 
 

Slimani relancé en tant que titulaire ?

Le contexte - Pas à son avantage contre l’Italie, Rabah Slimani avait glissé sur le banc de touche pour le match contre l’Irlande. Une manière pour Guy Novès de piquer l’orgueil du pilier parisien. Et cela avait porté ses fruits puisque Slimani avait largement contribué à la domination à l’heure de jeu du pack français. Vendredi soir, en championnat, il a impressionné et été le grand artisan du succès du Stade français contre Brive en Top 14.

Quel choix ? - Novès ne compte que deux solutions au poste de pilier droit : Rabah Slimani et Uini Atonio. Le choix est donc "limité" et l’option choisie dépendra clairement de la stratégie prônée par les Bleus pour ce match à Cardiff. Une rencontre qui sera sans nul doute bien différente de la guerre de tranchées contre l’Irlande.

Rabah Slimani (France) face à l'Italie - 6 février 2016
Rabah Slimani (France) face à l'Italie - 6 février 2016 - AFP

Notre avis - On remettrait Slimani titulaire. Le style de match sera bien différent contre les Gallois et la fraîcheur du bulldozer Atonio constituerait un atout de poids à l'heure de jeu pour résister au défi physique incessant des Roberts, Faletau et North.

Qui titulariseriez-vous en pilier droit face au pays de Galles ?

 
Uini Atonio 
 
Rabah Slimani 
 
0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
 
×