Guy Novès (XV de France) - 2 février 2016 - AFP
6 Nations

Tournoi des 6 Nations - XV de France: Monsieur Guy Novès, le Colonel !

Monsieur Novès, le Colonel !
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 03/02/2016 à 14:57 - Publié le 03/02/2016 à 14:04
Par Vincent Péré-Lahaille - Le 03/02/2016 à 14:57

XV DE FRANCE - Nouveau patron des Bleus, Guy Novès a pris les commandes du XV de France précédé de sa légende née à Toulouse! Aura, exigence, autorité… le charisme du sélectionneur continue d’impressionner et d’imposer le respect des joueurs.

Les bras croisés dans le dos, Guy Novès multiplie les aller-retours au bord du terrain d’entraînement du CNR de Linas-Marcoussis. Sous le déluge, le sélectionneur du XV de France échange avec ses adjoints, Yannick Bru et Jeff Dubois. A quelques mètres du staff, les Bleus débutent un atelier défense sous la direction de Gérald Bastide. Novès prend du recul sans jamais apostropher ses joueurs.

Guy Novès (XV de France) - 2 février 2016
Guy Novès (XV de France) - 2 février 2016 - Icon Sport

L’ancien mentor du Stade toulousain dégage une aura évidente. Pas besoin de gueuler. L’autorité est naturelle. La même qui a conduit le club haut-garonnais à dix titres de champion de France et quatre sacres sur la scène européenne. Pour les sept toulousains convoqués pour affronter l’Italie, rien n’a changé. "La vie avec Guy Novès en équipe de France? Comme à Toulouse, sauf que là, il est Bleu", s’amuse le deuxième-ligne Yoann Maestri. "On le connaît. Ça se passe très bien. C’est le même".

Danty: "C’est Monsieur Novès. On se tient à carreau"

Mais pour les petits nouveaux, l’ancien professeur d'éducation physique à Pibrac inspire crainte et respect. "Honnêtement, la première fois, j’étais intimidé", glisse le trois-quarts centre Jonathan Danty (23 ans). "Il y avait un peu d’appréhension. Ça fait un peu bizarre de le voir en vrai et surtout d’être sélectionné par lui. C’est Monsieur Novès. On se tient à carreau (sourire). C’est un vrai manager. Il discute pas mal avec les joueurs pour en apprendre le plus. Il a un côté humain un peu comme Gonzalo (Quesada) au Stade français".

Jonathan Danty tout sourire avec Sébastien Bézy et Teddy Thomas - 2 février 2016
Jonathan Danty tout sourire avec Sébastien Bézy et Teddy Thomas - 2 février 2016 - Icon Sport

Après plus de trente ans de carrière d’entraîneur, Guy Novès, avec son visage taillé à la serpe et son regard à la fois noir et chaleureux, continue d’impressionner. "Ça me fait sourire de voir la réaction des jeunes mais j’avais la même", confie Maestri. "Je me rappelle quand je suis arrivé à Toulouse, c'était particulier… (sourire). Et je sais que ceux diront l’inverse mentiront. L’important, c’est que ça se transforme vite en respect et que l’intimidation disparaisse. Mais il est très fort pour gérer les hommes et ça se fera naturellement. Il a cette facilité d'approche, puis de recul, puis d'approche… (rires) Comme tous les chefs".

Maestri: Qui est Guy Novès ? Il est unique. C’est un Colonel

Entraîneur le plus titré du rugby français, véritable figure de l’ovalie, Guy Novès s’est construit l’image d’un gourou bienveillant aux antipodes d’un Philippe Saint-André souvent raillé pour sa fébrilité face aux médias. Mais à presque 62 ans (vendredi), l’homme conserve une part de mystère. "Qui est Guy Novès? Je ne sais pas. Votre question est trop dure", coupe Yoann Maestri. "Comment décrire Guy Novès? Il y a tellement de paramètres à prendre en compte. Dans sa façon de fonctionner, il est unique (silence). C’est un Colonel..."

Guy Novès (XV de France) - 2 février 2016
Guy Novès (XV de France) - 2 février 2016 - AFP
0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
 
×