6 Nations - - Galles-France

XV de France - Wenceslas Lauret titulaire face au pays de Galles

Philippe Saint-André a procédé à un seul changement contre le pays de Galles. Le Racingman, Wenceslas Lauret, effectue son retour en troisième ligne.

 
Lauret titulaire face au pays de Galles - Rugby - 6 NationsIcon Sport
 

Pour affronter le double tenant du titre gallois ce vendredi soir dans son antre du Millenium de Cardiff, lors de la troisième journée du tournoi des VI Nations, le sélectionneur de l’équipe de France, Philippe Saint-André, a décidé d’effectuer un seul changement dans le XV de départ victorieux de l’Italie (30-10). Wenceslas Lauret fait son retour sur l’aile de la troisième ligne. Pas de surprise notable à remarquer.

Le cinq de devant a logiquement été reconduit avec une première ligne composée de Thomas Domingo, Dimitri Szarzewski et Nicolas Mas. L’attelage puissant formé du capitaine, Pascal Papé, et du deuxième ligne toulousain, Yoann Maestri, va débuter la partie. Cependant, il devait forcément y avoir un changement au sein de la troisième ligne avec le forfait de Bernard Le Roux, sorti K.O contre l’Italie. Et c’est le Racingman, Wenceslas Lauret (24 ans, 5 sélections), de retour de blessure, qui va officier à sa place, accompagnés des deux meilleurs joueurs du Tournoi côté français jusqu’alors : Yannick Nyanga et Louis Picamoles. Savant mélange de puissance et de punch.

Derrière, on prend les mêmes…

La seule "incertitude" était, comme bien souvent, de savoir si la charnière Doussain – Plisson allait être reconduite. La réponse est oui. Même si, Maxime Machenaud, remplaçant lors des deux premières rencontres, a effectué de bonnes entrées en jeu et que Jean-Marc Doussain a joué 80 minutes le week-end dernier contre Biarritz. Jules Plisson, au niveau pour ses deux matchs de "première", sera le dépositaire du jeu français, Rémi Tales, de retour de blessure, prenant place sur le banc des remplaçants. Pour le reste de la ligne, aucun changement. La paire de centres complémentaire Wesley Fofana et Mathieu Bastareaud est titularisée, tout comme les ailiers Yoann Huget et Hugo Bonneval. Enfin, le Castrais, Brice Dulin va occuper le poste d’arrière.

Du sang neuf chez les remplaçants

Outre le retour du Castrais, Remi Tales, à noter celui du pilier clermontois, Vincent Debaty, qui fera jouer sa polyvalence. Compère de Tales, Brice Mach, talonneur castrais néophyte au niveau international, fêtera sa première sélection. Le deuxième ligne de Perpignan, Sébastien Vahaamahina a été préféré au Parisien, Alexandre Flanquart, malgré son geste d'humeur contre l'Italie (il avait tapé de colère dans le ballon après une pénalité). Marque de confiance du staff à son égard. Rappelons que le pilier du Racing-Métro, Luc Ducalcon, appelé à remplacer celui du Stade français, Rabah Slimani, suspendu après son coup de tête sur l’Italien Rizzo, a finalement déclaré forfait (sciatique) et s’est lui-même fait remplacé par... Wenceslas Lauret.

Le XV de départ : Dulin ; Huget, Bastareaud, Fofana, Bonneval ; (o) Plisson, (m) Doussain ; Lauret, Picamoles, Nyanga ; Papé (cap.), Maestri ; Mas, Szarzewski, Domingo.

Les remplaçants : Forestier, Mach, Debaty, Vahaamahina, Chouly, Machenaud, Tales, Fickou.

Les 24e et 25e hommes : Bruni et Médard.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |