Lagisquet - Xv de France - 30 janvier 2014 - Icon Sport
 
6 Nations > - Tournoi 2014

XV de France - Patrice Lagisquet: "Le résultat peut nous faire basculer dans du positif"

Lagisquet: "Le résultat peut nous faire basculer dans du positif"

Par Clément Mazella
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 31/01/2014 à 16:41 -
Par Clément Mazella - Le 31/01/2014 à 16:41
L'entraîneur des arrières du XV de France, Patrice Lagisquet, a souligné vendredi l'importance du choc face à l'Angleterre samedi en ouverture du Tournoi, assurant que son équipe était "prête à basculer" dans une dynamique positive en cas de victoire.
 

Avez-vous constaté durant ces deux semaines de préparation des signes encourageants dans l'animation offensive ?

Patrice LAGISQUET: Oui. C'était intéressant. On a vu des choses que l'on n'avait pas réussi à mettre en oeuvre, notamment contre l'Afrique du Sud (défaite 19-10 le 23 novembre) où l'on était ressorti bien frustré, car on n'avait pas revu les progrès enregistrés face aux Tonga (le 16) ou à la Nouvelle-Zélande (le 9). Là, on a le sentiment qu'on a avancé, qu'il y a des connexions qui se font mieux.

En ce sens, fondez-vous beaucoup d'espoirs sur la présence de l'ouvreur Jules Plisson ?

P.L: Il est clair que l'on s'attendait à ce que Jules arrive tôt ou tard à ce niveau-là. En novembre 2012, il avait participé à un premier stage et il avait montré de belles aptitudes. Il avait connu une fin de saison (2012-13, ndlr) un peu difficile. C'était un peu dommage de ne pas pouvoir l'emmener en tournée en Nouvelle-Zélande car on sentait qu'il avait un beau potentiel. Et sur ce début de saison, on l'a vu s'affirmer, se bonifier, prendre confiance dans tous les domaines. Dès la première semaine de stage à Canet-en-Rousillon, il a montré de l'aisance, de la fraîcheur, une faculté à vite assimiler des repères collectifs. C'est pour ça que sa titularisation nous a paru comme une évidence. Après, comme tout jeune joueur qui découvre ce niveau-là, malgré sa décontraction apparente, il y a bien sûr le risque qu'il se fasse rattraper par la pression. Mais je suis confiant.

Comment placez-vous ce match sur la route du Mondial 2015 ?

P.L: Il est très important, car on sent que cette équipe est prête à basculer. En novembre, on n'était pas loin. Si on avait pu remporter ce match contre les All Blacks (en novembre), je pense qu'on aurait franchi un cap. C'est ce résultat qui peut nous faire basculer dans du positif. Dans le parcours vers la Coupe du monde, ce serait très bien de gagner, ça nous ferait rentrer dans une dynamique positive et ça validerait tout l'investissement et le travail faits jusque-là.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×