Un match cinq images - france irlande 16 mars 2014 - Rugbyrama
 
6 Nations

Un match, cinq images: Du sang et des bleus à l'âme

Un match, cinq images: Du sang et des bleus à l'âme

Par Fabien Pomiès
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 16/03/2014 à 20:25 -
Par Fabien Pomiès - Le 16/03/2014 à 20:25
Dans une rencontre particulièrement âpre, les Bleus n'ont pu empêcher le sacre de l'Irlande au Stade de France (20-22). Les images marquantes de la rencontre.
 
  • Murray envoyé au tapis

Face à une formation irlandaise séduisante depuis le début du Tournoi, les Bleus savaient qu'ils se devaient d'être vigilants en défense. Leurs cibles principales: le talentueux Brian O'Driscoll et l'ouvreur du Racing Métro, Jonathan Sexton. Mais leurs coéquipiers n'ont pas échappé aux plaquages des Français. Ici, c'est Damien Chouly qui fait décoller le demi de mêlée, Conor Murray.

Conor Murray - france irlande - 15 mars 2014
Conor Murray - france irlande - 15 mars 2014 - DPPI
  • Pas de cadeau dans les rucks

Un peu comme contre l'Angleterre lors du Crunch, Français et Irlandais se sont livrés un terrible combat. Bien évidemment, les avants ont été particulièrement sollocités et les zones de rucks ont donné lieu à de terribles affrontements comme le prouve ce cliché mettant en scène Pascal Papé, Damien Chouly et le capitaine irlandais, Paul O'Connell.

Pascal Papé Paul O'Connell - france irlande - 15 mars 2014
Pascal Papé Paul O'Connell - france irlande - 15 mars 2014 - DPPI
  • Picamoles éteint par Healy

Ecarté après son comportement inapproprié lors du match au pays de Galles, le troisième ligne de Toulouse, Louis Picamoles, avait à coeur de se rattraper face à l'Irlande. Souvent utilisé pour défier la défense irlandaise, il a également connu du déchet par moments. Mais certainement que l'ancien Montpelliérain ne s'attendait pas à prendre un coup de tête de Cian Healy lors d'un déblayage sur une zone de ruck proche de la ligne d'en-but irlandaise. Quelque peu secoué, il mettra du temps à reprendre ses esprits avant d'être remplacé par Sébastien Vahaamahina. Healy, lui, a eu de la chance d'échapper à la patrouille.

Blessure Louis Picamoles - france irlande - 15 mars 2014
Blessure Louis Picamoles - france irlande - 15 mars 2014 - Icon Sport
  • De la casse chez les Bleus

Pas épargné par les blessures avant et pendant le Tournoi 2014, le XV de France a une nouvelle fois perdu deux joueurs. Le pilier de Montpellier, Nicolas Mas a quitté ses coéquipiers au cours de le rencontre, touché au coude droit. Yannick Bru, l'entraîneur des avants parlait d'une "possible entorse". Particulièrement en vue lors des deux derniers matchs, le troisième ligne clermontois, Alexandre Lapandry, lui, a hurlé de douleur après avoir été blessé à une clavicule.

Blessure Alexandre Lapandry - france irlande - 15 mars 2014
Blessure Alexandre Lapandry - france irlande - 15 mars 2014 - Icon Sport
  • Les Bleus ont donné de leur personne

Le regard du talonneur catalan, Guilhem Guirado, en dit long sur la férocité du combat entre Français et Irlandais. Dans une rencontre qui allait décider la vainqueur du Tournoi, les corps sont sortis meurtris à l'image des blessures de Sexton, Mas ou Lapandry. On aura vu également du sang couler pour de nombreux Bleus: Guirado, Szarzewski, Slimani, Debaty. Et finalement, les hommes de Saint-André sont tombés avec les honneurs.

Blessure Guilhem Guirado - france irlande - 15 mars 2014
Blessure Guilhem Guirado - france irlande - 15 mars 2014 - DPPI
 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×