6 Nations

Tournoi des Six Nations 2014 - Quels seront les premiers choix de Saint-André ?


Par Anne-Sophie Bernadi
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 05/01/2014 à 20:29 -
Par Anne-Sophie Bernadi - Le 05/01/2014 à 20:29
Quels seront les premiers choix de Saint-André pour 2014 ?Le manager du XV de France Philippe Saint-André annoncera lundi à 14h30 un groupe de 30 joueurs pour préparer le Tournoi des six nations, bâti autour de son habituel noyau dur avec un seul choix épineux: celui du remplaçant de Camille Lopez au poste d'ouvreur.
 

Même si le bilan des Bleus en 2013 (8 défaites, 1 nul, 2 victoires, soit 18,3% de succès) est le plus mauvais depuis 1980, le trio d'entraîneurs Saint-André-Bru-Lagisquet ne changera pas sa ligne de conduite en 2014: il continuera à construire une équipe avec pour horizon la Coupe du monde 2015. C'est donc un groupe de joueurs semblable à ceux choisis depuis un peu plus d'un an qui aura la tâche de préparer à partir du 19 ou 20 janvier le périlleux "Crunch" d'ouverture du Tournoi contre l'Angleterre (le 1er février au Stade de France). Les rares changements seront contraints par les blessures. Celle de Camille Lopez, la doublure de Rémi Tales en numéro 10 qui s'est rompu un ligament croisé du genou droit le 8 décembre, est la plus délicate à gérer.

La tentation Plisson

L'autre solution au poste était habituellement le polyvalent Frédéric Michalak (31 ans, 67 sélections). Mais il n'a joué qu'un match avec son club de Toulon depuis la fin de la tournée de novembre. Or, même s'il accorde un certain crédit au Toulonnais, "PSA" a toujours répété que pour être appelé en sélection, un joueur devait être titulaire dans son club. Fera-t-il une exception ? Ou choisira-t-il de confier des responsabilités à François Trinh-Duc et ses 48 sélections ? Le Montpelliérain, âgé de 27 ans, ouvreur titulaire sous l'ère Marc Lièvremont, a pour l'instant été cantonné par Saint-André à un simple rôle d'appoint en équipe nationale avec notamment 85 petites minutes jouées à divers postes de la ligne de trois-quarts en 2013 (5 sélections).

Ou le manager national préfèrera-t-il appeler le très prometteur Jules Plisson (22 ans) qui fait plus que résister à la concurrence de Mornè Steyn au Stade français mais n'a aucune expérience internationale ? L'option Plisson, qui avait déjà participé à un stage de préparation au Tournoi l'an dernier, est la plus tentante mais aussi la plus risquée... Au poste de demi de mêlée, les absences de Morgan Parra - qui pourrait être disponible en cours de Tournoi - et de Jonathan Pélissié seront notamment compensées par le retour de Maxime Machenaud, absent de la tournée de novembre sur blessure, aux côtés du polyvalent toulousain Jean-Marc Doussain.

Retour de Picamoles

Au centre, l'absence de Florian Fritz après un accident de moto le 27 décembre devrait bénéficier à Mathieu Bastareaud qui évolue dans le même registre de puissance. En troisième ligne, Fulgence Ouedraogo est toujours absent mais le puissant numéro 8 toulousain Louis Picamoles fera, lui, son retour après avoir soigné sa hanche touchée à l'automne. En revanche, le retour de l'ailier Vincent Clerc, meilleur marqueur du XV de France en activité (34 essais en 67 sélections) et qui a repris vendredi avec les Espoirs du Stade toulousain après huit mois de blessure, est hautement improbable.

La plupart des autres places seront réservées aux cadres (Domingo, Kayser, Szarzewski, Papé, Dusautoir, Huget, Fofana...) et aux jeunes qui ont déjà donné satisfaction (Slimani, Vahaamahina, Lauret, Dulin, Fickou, Guitoune...). Quelques strapontins pourraient toutefois être saisis au titre "d'homme en forme", un statut qui a dernièrement permis à Rabah Slimani et Sofiane Guitoune de prendre place en sélection. Le Stade français, deuxième du Top 14, en compte quelques-uns dans ses rangs avec, outre Plisson, le troisième ligne Antoine Burban, resté constant après son bon début de saison qui lui avait valu d'être appelé en stage en septembre, et l'arrière-ailier Hugo Bonneval.

LES PROBABLES:

Thomas Domingo (Clermont), Yannick Forestier (Castres), Benjamin Kayser (Clermont), Dimitri Szarzewski (Racing-Métro), Nicolas Mas (Montpellier), Rabah Slimani (Stade Français), Alexandre Flanquart (Stade Français), Yoann Maestri (Toulouse), Pascal Papé (Stade Français), Sébastien Vahaamahina (Perpignan), Thierry Dusautoir (Toulouse, capitaine), Bernard Le Roux (Racing-Métro), Yannick Nyanga (Toulouse), Wenceslas Lauret (Racing-Métro), Damien Chouly (Clermont), Louis Picamoles (Toulouse), Jean-Marc Doussain (Toulouse), Maxime Machenaud (Racing-Métro), Rémi Tales (Castres), Mathieu Bastareaud (Toulon), Gaël Fickou (Toulouse), Wesley Fofana (Clermont), Maxime Mermoz (Toulon), Maxime Médard (Toulouse), Sofiane Guitoune (Perpignan), Brice Dulin (Castres), Yoann Huget (Toulouse)

LES POSSIBLES:

Eddy Ben Arous (Racing-Métro), Vincent Debaty (Clermont), Antoine Burban (Stade Français), Antonie Claassen (Castres), Frédéric Michalak (Toulon), François Trinh-Duc (Montpellier), Jules Plisson (Stade Français), Vincent Clerc (Toulouse), Hugo Bonneval (Stade Français), Marvin O'Connor (Bayonne)

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×