Jim Hamilton - Ecosse - 7 mars 2014 - Icon Sport
 
Article
commentaires
6 Nations > - Ecosse

Tournoi des 6 nations 2014, Ecosse-France - Jim Hamilton: "On veut faire douter les Français"

Hamilton: "On veut faire douter les Français"

Par Fabien Pomiès
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 07/03/2014 à 17:28 -
Par Fabien Pomiès - Le 07/03/2014 à 17:28
Le deuxième ligne de l'Ecosse Jim Hamilton a souligné la volonté de ses partenaires de "faire douter" le XV de France samedi à Murrayfield dans le Tournoi. "Si on y arrive, on sera déjà à mi-chemin", estime-t-il.
 

Vous qui jouez à Montpellier, comme jugez-vous les Français ?

Jim HAMILTON: Les Français sont comme on les décrit, imprévisibles, parfois incroyablement bons et parfois vous vous grattez la tête en vous demandant ce qu'ils font. C'est une nation fière et un grand pays de rugby. Parfois on se demande comment ils ont pu gagner ce match, comment ils ont pu marquer cet essai. Nous avons beaucoup de respect pour eux et c'est une très belle équipe à regarder.

Et eux, comment voient-ils l'Ecosse ?

J.H.: Ils adorent jouer à Murrayfield. J'en ai parlé avec les gars à Montpellier. Ils adorent l'Ecosse, l'histoire autour du pays. Quand les matches de l'Ecosse passent à la télévision, ils aiment aussi essayer de chanter l'hymne. Ils n'ont pas les bonnes paroles mais ils connaissent très bien l'air. C'est un peu bizarre (sourires).

Les Français sont en mauvaise posture après leur défaite au pays de Galles (27-6)...

J.H.: C'est comme ça que marche le rugby, n'est-ce pas: vous gagnez un match tout est beau, vous perdez et vous êtes la pire équipe du monde. Tout peut changer en une semaine. Mais pour moi, quand je regarde l'équipe de France, je vois qu'elle est encore en course pour le titre. Même s'ils sont déçus du jeu qu'ils ont produit contre le pays de Galles, comme nous avons pu l'être avant notre victoire en Italie.

Quel est votre objectif pour ce match ?

J.H.: Pour nous, les joueurs, on voudra trouver de la régularité dans la victoire. J'ai parlé avec les gars avant l'Italie et j'ai dit que tout doit être dirigé dans ce sens. On veut le faire pour le pays, pour les supporters. Pour ce sentiment qui fait qu'en dix secondes on peut passer de la défaite à la victoire.

" L'Italie et la France se ressemblent. Ils essayent d'abord de te marcher dessus."

Comment comptez-vous vous y prendre ?

J.H.: On veut les faire douter en leur mettant la pression. Si on y arrive, on sera déjà à mi-chemin. Il en faudra bien plus mais parfois ils ne sont pas bons quand ils sont destabilisés.

Quel oeil portez-vous sur la sélection française ?

J.H.: Elle est difficile à analyser. Mais de toute façon, tout le monde sait ce qu'ils veulent faire. Ils vont essayer de nous mettre à mal en mêlée, dans les mauls, en touche.

Il faudra donc d'abord répondre sur l'agressivité devant ?

J.H.: C'est ce qui nous a donné confiance en Italie. D'une certaine manière, l'Italie et la France se ressemblent. Ils essayent d'abord de te marcher dessus. Mais en seconde période (contre l'Italie), les choses ont commencé à changer, en mêlée, en touche, dans les mauls. Il va falloir prendre le dessus dans ces secteurs. Il y aura des moments où ça sera dur mais il faudra s'accrocher.

Jim Hamilton - 7 mars 2014
Jim Hamilton - 7 mars 2014 - Icon Sport