6 Nations

Pays de Galles-France: Les deux surprises de Warren Gatland

Le sélectionneur gallois, Warren Gatland, a effectué deux choix audacieux dans sa composition afin de contrarier le XV de France dans sa quête du Grand Chelem.

 
Les deux surprises de Gatland - Rugby - 6 NationsIcon Sport
 

Peu après la composition du XV de départ de l'équipe de France, donné par Philippe Saint-André et sans réelle sensation, le sélectionneur du pays de Galles, Warren Gatland, a surpris tout son monde en effectuant deux choix audacieux. Ainsi, l'excellent ailier de Northampton (Angleterre), George North (21 ans, 37 sélections), a été titularisé au poste de trois-quarts centre au côté du joueur du Racing-Métro, Jamie Roberts. A première vue, pas de quoi en faire des tonnes, même si North disputera son premier match au centre de l'attaque sur la scène internationale. Mais là où le choix est judicieux, c'est quand on sait que James Hook, le joueur de Perpignan, placé sur le banc des remplaçants, peut légitimement dépanner à ce poste. L'explication est simple selon Gatland : "Son partenariat avec Jamie (Roberts) sera important dans le sens où nous souhaitons stopper les attaques directes de la France et de Mathieu Bastareaud" a t-il déclaré sur le site Espn Scrum. Avec Roberts et North, tous deux au physique impressionnant (1.92m pour 110kg), à coup sûr, Gatland n'a pas fait dans la demi-mesure.

Gatland boude Phillips

Autre annonce importante: la non-titularisation du demi de mêlée du Racing, Mike Phillips (31 ans, 82 sélections), pourtant cadre de son équipe nationale. Ce dernier est remplacé par Rhys Webb (25 ans, 4 sélections), numéro 9 des Ospreys, quasiment inconnu sur la scène internationale. "Rhys Webb a été parfait avec les Ospreys ce week-end. Il arrive et nous offre une nouvelle dimension et c'est une grande opportunité pour lui." Une punition contre Phillips, auteur, il est vrai, d'une performance plus que moyenne lors de la défaite en Irlande ? Ou pur choix stratégique de la part du sélectionneur des "Diables Rouges" ? L'ancien Bayonnais est bien connu pour être friable mentalement et facilement irritable. Surtout sur les terrains du Top 14...

Pour le reste, on soulignera la deuxième titularisation du capitaine, Sam Warburton (25 ans, 43 sélections), qui semble avoir retrouvé tous ses moyens ainsi que celle du deuxième ligne de Perpignan, Luke Charteris (30 ans, 44 sélections), de plus en plus à l'aise après ses quatre titularisations d'affilées en Top 14. "Luke a travaillé très dur au cours des deux dernières semaines et son retour est un gros coup de pouce pour nous", précise Gatland. Bref, malgré des absences importantes (J. Davies, S. Williams, Beck, Davies) et un début de Tournoi moribond, le pays de Galles reste un adversaire qui regorge de talents.

Pays de Galles-France: Les deux surprises de Warren Gatland - Rugby - 6 Nations

 

Le XV de départ des Gallois: Halfpenny; Cuthbert, North, J. Roberts, L. Williams; (o) Priestland, (m) Webb; Warburton (cap.), Faletau, Lydiate; A. W. Jones, Charteris; A. Jones, Hibbard, Jenkins.

Les remplaçants: Owens, James, R. Jones, Ball, Tipuric, Phillips, Biggar, Hook.

 - Rugbyrama@_julianvicente
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |