Dusautoir - XV de France - 5 mars 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
6 Nations

XV de France - Thierry Dusautoir: "Nous nous occupons avant tout de nous"

Dusautoir: "Nous nous occupons avant tout de nous"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 09/03/2013 à 13:11 -
Par Rugbyrama - Le 09/03/2013 à 13:11
Concentré et motivé, Thierry Dusautoir, le capitaine des Bleus, a assuré être avant tout tourné sur l'avenir au moment d'affronter l'Irlande à Dublin.

Comment sentez-vous le groupe ?

Thierry DUSAUTOIR: Très concentré sur son objectif. Nous avons envie de connaître enfin une victoire dans ce Tournoi. Cette semaine, nous avons beaucoup travaillé sur notre complicité afin d'exprimer pleinement notre potentiel.

Les Irlandais traversent eux-aussi une période difficile. Cela est-il un facteur important ?

T.D: Nous avons assez de chose à retirer de nos trois derniers matchs pour trouver des motivations. Gagner est important ; ça fait aussi partie du plaisir. Notre contexte est suffisamment chargé pour que nous soyons seulement tournés sur nous-mêmes.

Comment faire abstraction de la cuillère de bois ?

T.D: Ce sera désormais difficile de gagner le Tournoi, après un tel début de compétition. Nous avons donc surtout envie de sortir d'un match avec le sourire et le sentiment d'avoir bien fait notre travail. Le reste, on ne s'en occupe pas.

La pluie changera-t-elle la donne, au coup d'envoi ?

T.D: Il pleuvra pour les deux équipes, c'est rassurant (rires). Même s'ils sont plus habitués à ces conditions là que nous, tout ça nous importe peu. Nous nous occupons avant tout de nous.

Avez-vous des regrets sur les trois premiers matchs du Tournoi des 6 Nations ?

T.D: Bien évidemment. Mais il vaut mieux penser à l'avenir et rebondir. Il faut être immédiatement réactif. On ne se retournera plus vers le passé.

Quelles sont les forces de vos adversaires ?

T.D: Les Irlandais s'appuient avant tout sur un pack puissant et les leaders du Leinster, Jamie Heaslip, Sean O'Brien... C'est une équipe redoutable.

Vous êtes-vous imposé, en l'absence de Pascal Papé, comme le vrai leader de cette équipe ?

T.D: Ai-je le même impact sur le groupe qu'à une autre époque ? Ce n'est pas à moi de le dire. Je prends beaucoup de plaisir de faire partie de ce groupe et cette aventure.

D'autres leaders ont-ils émergé, pendant ce Tournoi ?

T.D: C'est dans les contre-performances que les personnalités se révèlent. Et ces derniers temps, des joueurs se sont révélés comme des leaders incontestables de l'équipe.

 
 

commentaires


  • charlo1809/03/2013 19:23

    @valdu22 la France va perdre... Merci a Philippe saint André... Egalement

  • valdu2209/03/2013 10:56

    Arrêter de parler les gars ! Bosser !

  • Exolia09/03/2013 10:07

    Nous avons les joueurs enfin,trois déculottés pour y arriver,oui mais ils ne jouent toujours pas a leurs postes ,c'est encore un handicap..Le quinze de France était la depuis novembre 2011,PSA et PL n’ont pas arrêtés de faire un chemin semée d'embuches et d’obstacles...Mais c'est trop tard pour créer des automatismes de la confiance,il n' y a toujours pas de fond de jeu.. Il faut pas rêver Irlande dans sont parc est une équipe huilée et bien régler ,elle n'est pas entre les mains d'apprentis sorciers ,et elle gagnera Dublin,en plus elle a un vrai ouvreur elle!.....