6 Nations

XV de France - Thierry Dusautoir: "Empêcher les Anglais de faire un grand chelem"

Juste avant le dernier entraînement de la semaine, le capitaine du XV de France, Thierry Dusautoir, d’apparence sereine, fait preuve d’une grosse ambition pour la rencontre face au XV de la Rose.

 
Dusautoir: "Empêcher les Anglais de faire un grand chelem" - Rugby - 6 Nations
 

Avec huit changements dans le XV de départ, l’équipe a été profondément modifiée. Était-ce la bonne solution ?

Thierry DUSAUTOIR: Il y a eu des changements mais les joueurs qui rentrent faisaient partie du groupe. Ils connaissent les systèmes. Il y aura peut-être un peu moins de complicité, mais ce n’est pas important. L’important, c’est que demain (samedi, NDLR) face aux Anglais, collectivement on montre un beau visage de l’équipe de France.

Twickenham reste une forteresse inviolée depuis 2005 dans le Tournoi. Est-ce un défi supplémentaire pour l’équipe ?

T.D.: Le contexte est assez difficile à gérer avec ces deux défaites dans nos deux premiers matchs du Tournoi pour jouer là-dessus. L’important c’est d’être conscient de nos forces, de prendre du plaisir dans ce que l’on fait. Et puis jouer à Twickenham est toujours une chance. Je n’ai jamais eu le bonheur d’y gagner pendant le Tournoi et j’ai envie de le connaître.

Comment avez-vous senti vos partenaires cette semaine ?

T.D.: J’ai senti une équipe qui a envie de montrer ce qu’elle vaut. Nous sommes tous énormément déçus de nos prestations jusqu’alors. Ce n’est pas la vraie image du XV de France que nous avons montré. Aujourd’hui, ce n’est pas le match le plus simple à relever que de venir tenter de gagner à Twickenham mais c’est un défi que nous avons envie collectivement de relever. Nous sommes sortis frustrés des deux premiers matchs et l’on a pas envie de revivre cela.

Cela fait peur Twickenham ?

T.D.: Il y a une trouille saine. Qui donne envie de relever le défi. Il y a d’autres stades dans le monde qui font aussi peur et où l’équipe de France est ressortie victorieuse. Je préfère parler d’excitation pour présenter ce match.

Cet Angleterre-France peut-il permettre aux Bleus d’à nouveau fonctionner avec de la confiance ?

T.D.: J’espère surtout qu’il nous permettra d’ouvrir le compteur de victoire. Et qu’il empêchera les Anglais de faire un grand chelem. Pour cela, il faut se décharger de toute cette pression négative qu’il peut y avoir après deux défaites. Ce ne sont pas des moments qui sont simples à gérer mais il faut se détacher de cela et se concentrer uniquement sur le match de samedi. Jouer ici est une chance. C’est le crunch, le match de l’année. Tous les ingrédients sont réunis pour faire un gros match.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |