Mas Dusautoir Maestri - XV de France - 5 mars 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
6 Nations

XV de France: Saint-André et son club des six

Saint-André et son club des six

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 16/03/2013 à 15:11 -
Par Rugbyrama - Le 16/03/2013 à 15:11
Depuis quand les Bleus n'ont plus perdu contre l'Ecosse ? Quels sont les joueurs les plus utilisés par Saint-André ?... Tous les chiffres de France-Ecosse.

1.- Trois joueurs vont connaitre leur première titularisation en sélection : Sébastien Vahaamahina et Antonie Claassen pour la France, Grant Gilchrist (22 ans) pour l’Ecosse. Le deuxième ligne d’Edimbourg fera d’ailleurs ses débuts sur la scène internationale.

2.- Pour le moment, seuls deux joueurs du XV de France ont joué les quatre premiers matchs du Tournoi des 6 nations 2013 dans leur intégralité: il s’agit du troisième ligne, Thierry Dusautoir, et du centre, Wesley Fofana.

5.- Dans les 23 Bleus présents ce samedi contre l’Ecosse, seulement cinq ont déjà inscrit des essais contre cette équipe : Mathieu Bastareaud (2), Vincent Clerc (2), Maxime Médard (2), Wesley Fofana (1) et Frédéric Michalak (1).

6.- Six éléments des Bleus ont été titularisés à chaque rencontre du Tournoi 2013 : le pilier Nicolas Mas, le deuxième ligne Yoann Maestri, les troisième ligne Thierry Dusautoir et Louis Picamoles, le centre Wesley Fofana et l’arrière Yoann Huget.

6 bis.- La France reste sur six succès consécutifs face à l’Ecosse. La dernière défaite contre le XV du Chardon remonte au 5 février 2006 (20-16). Deux joueurs présents samedi sur la pelouse du Stade de France avaient disputé cette rencontre : Nyanga et Michalak.

7.- La France a enchainé sept matchs de suite sans victoire dans le cadre du Tournoi (Irlande, Angleterre et Galles en 2012 ; Italie, Galles, Angleterre et Irlande en 2013). Une première depuis 1927.

14.- Il faut remonter 14 ans en arrière, et plus précisément au 10 avril 1999, pour retrouver trace d’un succès écossais en France. Après une première période de folie, ponctuée par huit essais au total, le XV du Chardon s’était imposé 36-23 au Stade de France.

18.- Soit la différence de poids entre les deux packs. Et l’avantage demeure en faveur de l’Ecosse. Selon les chiffres donnés par les deux fédérations, la mêlée du XV du Chardon est estimée à 908kg, contre 890kg pour le huit de devant tricolore.

42.- La plus large victoire des Bleus sur l’Ecosse date du 25 octobre 2003 lors de la phase de poule de la Coupe du monde en Australie. Ce jour-là, les Français l’avaient emporté 51-9, soit 42 points d’écart.

42,8.- Soit le pourcentage de victoires de Philippe Saint-André depuis sa prise de fonction à la tête des Bleus (6 succès en 14 matchs). Dans le Tournoi, celui-ci est beaucoup plus faible (2 victoires en 9 rencontres).

50.- Avec seulement cinquante points marqués depuis le début du Tournoi des 6 nations 2013, la France possède la plus mauvais attaque.

75.- Du haut de ses 75 sélections, le centre ou ailier écossais, Sean Lamont, sera le joueur le plus expérimenté sur le terrain. Et la France est une équipe qui lui réussit plutôt bien puisqu’il a inscrit quatre de ses 9 essais contre les Bleus.

86.- Les Bleus et le XV du Chardon s’affrontent pour la 86e fois. Jusqu’à présent, la France a un bilan positif avec 48 succès contre 34 défaites et 3 matchs nuls.

86,4.- Soit le pourcentage au pied du demi de mêlée et buteur de l’Ecosse, Greig Laidlaw, depuis le début de la compétition. Il pointe au deuxième rang au classement des buteurs, derrière le Gallois Leigh Halfpenny. Le XV de France devra rester discipliné.

203.- Comme en centimètres, la taille du joueur le plus grand lors de ce France-Ecosse. Et ils sont trois à afficher une telle mensuration : le Français Vahaamahina et les Ecossais Hamilton et Gilchrist. Une sacrée bataille en touche s’annonce entre ces trois éléments.