Ouedraogo Picamoles - XV de France - 17 novembre 2012 - Icon Sport
 
6 Nations

XV de France: Cinq pour trois places

Bleus: Cinq pour trois places

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 29/01/2013 à 15:45 -
Par Rugbyrama - Le 29/01/2013 à 15:45
Le suspense va durer jusqu’à mercredi soir: en raison des pépins physiques et de l’abondance de talent à ce poste, ils sont encore cinq pour trois places en troisième ligne.
 

Le sélectionneur Philippe Saint-André l’a indiqué ce mardi matin, lorsqu’il a commenté l’annonce du groupe des 24 et non 23 joueurs appelés pour le match de l’Italie. "Nous avons énormément de qualité en troisième ligne et compte tenu des incertitudes, nous avons voulu nous donner du temps pour trancher", expliquait-il. Pour le moment, seuls Damien Chouly, Yannick Nyanga et Thierry Dusautoir sont opérationnels.

Ouedraogo et Picamoles incertains

Pour Fulgence Ouedraogo, le staff suit l’évolution de son entorse de la cheville droite même si PSA reconnaissait que "son évolution est favorable et il devrait pouvoir reprendre l’entraînement  ce mardi". Pour Louis Picamoles, le Toulousain se ressent d’une béquille contractée lors du match de Top 14 de vendredi et une légère infection cutanée. Voilà pourquoi, le choix n’est toujours pas tranché et que les joueurs de troisième ligne doivent patienter jusqu’à mercredi soir. Ce n’est qu’après la séance de rugby ouverte au public que Saint-André, Bru et Lagisquet révèleront leur décision. Un choix, une fois de plus, que sera effectué en fonction de critères sportifs mais aussi médicaux.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×