6 Nations

XV de France - Après la défaite en Italie (23-18), début du jour le plus long pour les Bleus

Si le capitaine Pascal Papé est officiellement forfait pour la réception du pays de Galles, et donc Jocelino Suta rappelé, Philippe Saint-André a décidé de se donner quelques heures de réflexion pour dévoiler son groupe de 23, ce lundi aux alentours de 19h30. La question du capitanat ne semble pas tranchée non plus.

 
Le jour le plus long - Rugby - 6 NationsIcon Sport
 

C'est comme si ce dimanche terne n'avait jamais pris fin. Du moins pour le staff de l'équipe de France. Quand il s'est présenté ce lundi matin en conférence de presse, Philippe Saint-André ne l'a pas caché: "La nuit a été courte. Avec Yannick (Bru, N.D.L.R.) et Patrice (Lagisquet, N.D.L.R.), on a travaillé sur la video jusqu'à 2h30 du matin. Je dois avouer que j'ai déjà passé des meilleures nuits". On dit que certaines portent conseil. Visiblement, celle-ci n'a pas suffi. Ainsi, alors que le sélectionneur devait annoncer la composition du groupe de 23 joueurs retenus pour la réception du pays de Galles samedi, il a confirmé vouloir se donner un temps de réflexion supplémentaire. "On va faire des check-up complets pour voir l'état de tout le monde, les blessures et on dévoilera la liste ce lundi soir, aux alentours de 19h30". Seule certitude: "Pascal Papé, le capitaine, est forfait pour le pays de Galles. Il souffre d'une sciatique aigüe et on verra pour la suite du Tournoi. Là, on a donc convoqué Jocelino Suta". Le Toulonnais sera présent au CNR de Linas-Marcoussis quand les Bleus y débarqueront vers 17h30.

Saint-André: "Il faut du pétillant"

Et cette journée du lundi promet encore d'être longue. D'abord parce que les 23 Français défaits au stade Olympique de Rome effectueront une séance video avec le staff avant que le groupe ne soit rendu officiel. "Je veux d'abord parler aux joueurs", se contente Saint-André. Mais assurément, plusieurs changements sont à attendre. Le sélectionneur l'a affirmé: "Il faut du pétillant, de la colère, de l'envie, de la rébellion. Nous avons besoin de fraîcheur morale pour être ressourcés mentalement. Je veux un enthousiasme débordant pour relever la tête". Autant dire que certains absents lors de l'ouverture du Tournoi seront chargés d'apporter cette fraîcheur. Des évolutions sont peut-être à prévoir notamment au niveau du triangle d'arrières. Saint-André s'est octroyé la journée pour analyser et trancher. "On va voir aussi si les joueurs sont capables d'enchaîner deux matchs internationaux et arrêter notre choix".

Le choix du capitaine "en fin de journée"

Papé forfait, se pose enfin la question du capitanat. Et à en croire le sélectionneur, elle n'a pas encore trouvé sa réponse définitive. Thierry Dusautoir, qui a dû abandonner ce rôle au profit du Parisien, avait retrouvé ses galons après la sortie du deuxième ligne en fin de match dimanche. Cela ne l'assure pourtant de les reprendre samedi. "Le choix n'est pas encore fait, explique Saint-André. Il le sera en fin de journée". De là à penser que le sujet est épineux en raison du nouveau statut de Dusautoir... "Le climat n'est pas tendu là-dessus, se défend le sélectionneur. On va simplement communiquer d'abord en interne". Rendez-vous d'ici quelques heures.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |