O'Brien - Ecosse Irlande - 24 février 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
6 Nations

Tournoi des 6 nations 2013 - Ecosse-Irlande (12-8) - Les belles ressources de l'Ecosse


Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 24/02/2013 à 17:24 -
Par Rugbyrama - Le 24/02/2013 à 17:24
Dominée durant près d'une heure par une Irlande tranchante mais stérile, l'Ecosse a fait preuve d'un magnifique courage pour s'imposer à Murrayfield (12-8).

Dominer n'est pas gagner. L'Irlande l'a appris à ses dépens en ce dimanche après-midi. Le XV du Trèfle était motivé à l'idée d'affronter une Écosse qui avait toujours du mal historiquement à battre les Verts. Les Irlandais mettaient d'entrée la pression sur les Ecossais en se montrant agressifs sur tous les ballons. Paddie Jackson, demi d'ouverture du XV du Trèfle, occupait bien le terrain. L'Irlande jouait dans le camp adverse mais ne parvenait pas à concrétiser au tableau d'affichage. Les Écossais ne faisaient que subir, ils voyaient même le pilier Grant quitter la pelouse dix minutes (16e) pour une légère obstruction. Les coéquipiers de Jamie Heaslip n'en profitaient pas. Ces derniers affichaient leur volonté de marquer un essai pour bonifier toutes leurs bonnes initiatives offensives mais se heurtaient à une défense écossaise héroïque.

La vista de Laidlaw

Il fallait attendre le début de la seconde période pour voir enfin l'Irlande creuser l'écart au tableau d'affichage. O'Brien perçait le premier rideau défensif écossais et permettait aux siens de gagner une dizaine de mètres. Les avants irlandais venaient au secours, enchaînaient les charges. Et Craig Gilroy aplatissait finalement le ballon pour le plus grand bonheur de Declan Kidney (44e). Personne ne voyait alors comment l’Écosse pouvait revenir dans la partie. Mais les échecs de Paddie Jackson (1 pénalité réussie sur 4 tentées) et la bonne tenue de la mêlée écossaise allaient renverser la tendance. Le demi de mêlée Laidlaw était bien plus heureux que le buteur adverse. Trois pénalités en un peu plus de dix minutes permettaient au peuple de Murrayfield de croire à une possible victoire. Richie Gray, très propre en touche, se démenait en défense pour tenir la marque. L'Ecosse inscrivait trois unités de plus à cinq minutes de la fin de la partie après une faute au sol de la première ligne irlandaise. Les Verts ne s'en relevaient pas malgré une dernière occasion d'essai juste avant la sirène.

L'Ecosse renoue avec les séries

L'Ecosse remporte un deuxième succès d'affilée dans ce Tournoi des VI Nations, chose qui ne lui était plus arrivée depuis douze longues années. Mieux, c'est la première victoire à domicile du XV du Chardon face aux Irlandais depuis 2001. L'Irlande stagne au classement et s'apprête à jouer un match décisif face à l'équipe de France dans quinze jours. Une rencontre qui pourrait être fatale à l'une des deux nations qui ont bien mal démarré cette compétition.

 
 

commentaires


  • -Peace25/02/2013 12:19

    Faut pas oublier que sur l'essai de Tuilagui le mec sur qui le ballon rebondit était hors-jeu et il n'y avait donc pas essai mais bon… C'était Joubert de toute façon ça risquait pas d'être sifflé :/

  • Wild Koalaa25/02/2013 12:19

    o garra est completement depassé , il ne merite plus de jouer.. passe au pied ridicule et tres "dangereuse" et en avant final sur un essai tout fait ou presque..

  • Chistera4725/02/2013 01:09

    C'est là qu'on remarque l'absence de Sexton...