Philippe Saint-André - Presentation tournoi 6 nations - france - 23 janvier 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
6 Nations

Saint-André: "Les autres font un 100m, nous un 110m haies"

Saint-André: "Les autres font un 100m, nous un 110m haies"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 27/01/2013 à 15:29 -
Par Rugbyrama - Le 27/01/2013 à 15:29
Pour Philippe Saint-André, le sélectionneur des Bleus, le temps de préparation pour le Tournoi est trop court par rapport aux autres pays participants.

Alors que les Bleus ont entamé samedi leur stage de préparation en vue du Tournoi des 6 Nations, le sélectionneur du XV de France, Philippe Saint-André, a regretté le retard pris sur les autres participants. "On a l'impression que quand on prépare les compétitions, les autres font un 100 m et nous un 110 m haies", a-t-il ainsi confié à l’aéroport d’Orly, lieu de rassemblement du XV de France.  Avant de continuer: "On se rend compte qu'on est le seul pays à avoir eu une journée de championnat vendredi et jeudi alors que les Anglais sont en stage depuis dimanche dernier, comme les Ecossais, les Irlandais, même les Italiens".

Incertitudes pour Ouedraogo, Picamoles et Parra

Il faut dire que l’encadrement des Bleus n’a pas été épargné ces dernières semaines avec les forfaits de Gaël Fickou, Vincent Clerc, Brice Dulin, dont les deux derniers, touchés lors de la seizième journée de Top 14 disputée jeudi et vendredi. Des blessés de dernière minute qui ont conduit le staff à appeler en renfort Adrien Planté, Maxime Médard et Hugo Bonneval. Philippe Saint-André a également avoué être encore préoccupé par les cas des troisième ligne Fulgence Ouedraogo et Louis Picamoles et du demi de mêlée Morgan Parra. Le staff médical devra déterminer dans les prochains jours si ces trois joueurs sont aptes pour affronter l’Italie à Rome dimanche prochain.

Pour la suite, le sélectionneur du XV de France souhaite désormais "que la Ligue (LNR), la Fédération (FFR) mais aussi le syndicat des joueurs (Provale) se mettent autour d'une table. La convention (entre la LNR et la FFR sur la mise à disposition des internationaux, ndlr) est à refaire au mois de juillet. Ce n'est pas pour tous les joueurs français mais c'est pour essayer de faire quelque chose d'adapté pour les 30-33 meilleurs joueurs. "