Parisse - Italie - 10 novembre 2012 - Icon Sport
 
6 Nations

L’Italie doit enfin grandir

L’Italie doit enfin grandir

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 30/01/2013 à 10:30 -
Par Rugbyrama - Le 30/01/2013 à 10:30
A quelques jours de l’ouverture du Tournoi des VI nations 2013, Rugbyrama vous propose une fiche de présentation de chaque pays. Après avoir évité la cuillère de bois l’an dernier en battant l’Écosse lors du denier match du Tournoi, l’Italie va tenter cette année de faire mieux. Mais les Azzurri en-ont ils les moyens?
 

LE CONTEXTE

L’Italie a depuis la fin de la Coupe du monde 2011 un nouveau sélectionneur en la personne de Jacques Brunel. Le Français qui a pris en main la Squadra Azzurra a pour sa première année permis aux Italiens d’éviter la cuillère de bois en disposant de l’Écosse sur le dernier match du Tournoi dans un Stadio Olimpico survolté. Depuis, la tournée d’automne a confirmé deux clichés: les Italiens se rapprochent un peu plus des meilleurs nations mondiales mais ne gagnent toujours pas.

S’ils revendiquent des ambitions de jeu à la hausse depuis l’arrivée de Jacques Brunel, les Transalpins continuent cependant de s’appuyer sur une conquête performante avec un pack puissant et une troisième ligne omniprésente. Dans les lignes arrières pourtant, les ex-espoirs du rugby italien sont semble-t-il arrivés à maturité et représentent une menace nouvelle. Si elle peine à tuer ses matchs, l’équipe italienne parait toutefois plus complète que jamais. Le centre Tommaso Benvenuti en est le parfait exemple. De quoi ambitionner des résultats à la hausse. Cette année, l’Italie se déplacera deux fois et recevra trois fois. Deux victoires dans ce Tournoi, comme ils l’ont déjà fait en 2003 et 2007, serait déjà une belle récompense.

LE STADE: Stadio Olimpico (72698 spectacteurs), Rome.

LA STAT: 19

Une fois de plus, le groupe retenu par le sélectionneur italien s’appuie très largement sur le club de Trévise. Au total, dix-neuf des trente-trois joueurs appelés pour préparer ce Tournoi des VI nations jouent avec le club nord-italien.

LE PROGRAMME

Italie-France, dimanche 3 février à 16h au Stadio Olimpico (Rome)
Ecosse-Italie, samedi 9 février à 15h30 à Murrayfield (Edimbourg)
Italie-pays de Galles, samedi 23 février au Stadio Olimpico à 14h30 (Rome)
Angleterre-Italie, dimanche 10 mars à 16h à Twickenham (Londres)
Italie- Irlande, samedi 16 mars à 14h30 au Stadio Olimpico (Rome)

RESULTATS DES TESTS D'AUTOMNE

Italie-Tonga: 28-23
Italie-Nouvelle-Zélande: 10-42
Italie-Australie: 19-22

TOURNOI DES 6 NATIONS 2012

France-Italie: 30-12
Italie-Angleterre: 15-19
Irlande-Italie: 42-10
Galles-Italie: 24-3
Italie-Ecosse: 13-6

LE GROUPE (33 joueurs)

Trois-quarts: Gonzalo Canale (La Rochelle), Tommaso Benvenuti (Trévise), Tommaso Iannone (Trévise), Alberto Sgarbi (Trévise), Andrea Masi (Wasps), Gonzalo Garcia (Zèbre), Paolo Buso (Zèbre), Giambattista Venditti (Zebre), Luke McLean (Trévise), Eduardo Gori (Trévise), Tobias Botes (Trévise), Kristofer Burton (Trevise), Luciano Orquera (Zebre).

Avants: Lorenzo Cittadini (Trévise), Alberto De Marchi (Trévise), Michele Rizzo (Trévise), Martin Castrogiovanni(Leicester), Andrea Lo Cicero (Racing-Métro), Leonardo Ghiraldini (Trévise), Davide Giazzon (Zebre), Paul Derbyshire (Trévise), Antonio Pavanello (Trévise), Valerio Bernabo (Trévise), Quintin Geldenhuys (Zebre), Joshua Furno (Narbonne), Ratu Manoa Vosawai (Trévise), Alessandro Zanni (Trévise), Simone Favaro (Trévise), Francesco Minto (Trévise), Sergio Parisse (Stade Français, capitaine).

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×