Sergio Parisse - 09.02.2013 - Ecosse / Italie - Icon Sport
 
6 Nations

Italie, réaction attendue

Italie, réaction attendue

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 10/03/2013 à 13:40 -
Par Rugbyrama - Le 10/03/2013 à 13:40
Pour ce match, les Italiens vont miser sur leur orgueil et le retour de leur capitaine Sergio Parisse, Brunel a aussi procédé à de nombreux changements pour enrayer la spirale de défaites actuelle des Transalpins.
 

L’ENJEU

Même si ce match s’apparente à une mission impossible, nul doute que les Italiens mettront tout leur cœur dans ce match qui s’avère dors et déjà très compliqué. Eux qui n’ont jamais battu les Anglais dans le Tournoi auront fort à faire ce samedi car il rencontre certainement une des meilleure équipe d’Angleterre du XXIe siècle (avec celle qui fut championne du Monde en 2003), qui vise le Grand Chelem car elle a battu les deux autres prétendants que sont la France et l’Irlande. Et pour couronner le tout, le match à lieu à Twickenham. Sans pression du résultat, l’Italie va venir à Londres pour jouer crânement sa chance et espérer, grâce à la puissance de ses avants, rééditer l’exploit réalisé face aux Français en début de Tournoi.

L’EQUIPE

Pour leur "opération commando", les Italiens pourront compter sur le retour de leur numéro huit et capitaine, Sergio Parisse. Jacques Brunel a aussi procédé à sept changements dont cinq parmi les avants. Ainsi, Lo Cicero laissera sa place à De Marchi en première ligne. Le Narbonnais Furno formera la deuxième ligne avec Geldenhuys. Retour de Parisse donc à la place de Vosawai au centre de la troisième ligne et Barbieri remplace Favaro au poste de flanker. Orquera, le héros du match contre la France, retrouve sa tunique de numéro dix. Et enfin, au centre Garcia remplace le jeune Benvenuti.

LA STAT

6.- Cela fait six ans que l’Italie n’a pas gagné deux matchs dans le Tournoi des 6 nations. La dernière fois, c’était pour le Tournoi de 2007, les Italiens avaient battu les Gallois (23-20) et en Écosse (17-37). C’est d’ailleurs la seule année où ils ont réussi à glaner quatre points dans cette compétition. Le défi est de taille pour les hommes de Sergio Parisse.

P.C.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×