6 Nations - Régulière

03/02/2013  |  Stadio Olimpico  |  Arbitre N. Owens

Italie

  5'  S. Parisse  57'  M. Castrogiovanni

 

23 - 18

Terminé

France

12'  L. Picamoles  34'  B. Fall  

 

Bilan de Italie 2013

 
 
 

Derniers Résultats  Italie

Italie22 - 15Irlande
Angleterre18 - 11Italie
Italie9 - 26Pays de Galles
Ecosse34 - 10Italie
Italie23 - 18France

Le point sur Italie

Désormais pressés de grandir, les Italiens doivent frapper un grand coup pour concrétiser les progrès qu’on leur prête, année après année.

L'ENJEU

La prise de fonction de Jacques Brunel a la tête de la sélection italienne s’est incontestablement accompagnée d’une nouvelle étape franchie dans l’installation des Italiens au plus haut niveau. Toujours plus séduisants sur le jeu pratiqué et apparemment plus proches que jamais des meilleures nations mondiales, les Transalpins restent cependant face à un problème de taille: ils ne gagnent toujours pas! Ou en tout cas trop peu. En accueillant la France en ouverture de ce Tournoi des VI nations 2013, l’Italie à l’occasion de frapper un premier grand coup et se rappeler au bon souvenir d’un XV de France déjà battu de l’autre côté des Alpes il y a deux ans. La délocalisation du match au Stade olympique de Rome, où pas moins de 70000 personnes sont attendues, doit aussi y aider.

L'EQUIPE

Ce n’est plus franchement un secret: les Italiens construisent leur match sur un cinq de devant particulièrement performant à l’échelon international. En mêlée fermée notamment, l’habituelle première ligne Lo Cicero-Ghiraldini-Castrogiovanni fait mieux que faire bonne figure et peut se permettre de rivaliser avec toutes les nations mondiales, y compris la France, pourtant référence habituelle dans le domaine. En troisième ligne, on retrouvera Favaro en remplaçant de Barbieri, l’habituel flanker, alors que Parisse tiendra son poste de numéro 8. Derrière, à la suite d’une charnière Botes-Orquera, on retrouvera la jeunesse italienne à l’œuvre. A surveiller particulièrement la bombe de Trévise Tommaso Benvenuti (22 ans et déjà 23 sélections) au centre de l’attaque, qui avait notamment fait quelques misères aux Toulousains en H Cup. Si elle se fait moins craindre que le paquet d’avant, la ligne d’attaque italienne pourrait bien réserver quelques surprises.

LA STAT

19.- Une fois de plus, le groupe élargi retenu par le sélectionneur italien pour préparer le Tournoi s’appuie très largement sur le club de Trévise. Au total, dix-neuf des trente-trois joueurs appelés pour préparer ce Tournoi des VI nations jouent avec le club nord-italien. Rassurant toutefois: s’ils ne sont effectivement toujours sortis des poules de la compétition, les Trévisans y ont fait plutôt bonne figure.

L.F

Bilan de France 2013

 
 
 

Derniers Résultats  France

France23 - 16Ecosse
Irlande13 - 13France
Angleterre23 - 13France
France6 - 16Pays de Galles
Italie23 - 18France

Le point sur France

Obligation de résultat pour les Français, dans un contexte italien loin d’être évident à négocier.

L'ENJEU

Double enjeu pour les Français pour le lancement de leur Tournoi des 6 nations: laver l’affront d’il y a deux ans, lorsqu’ils avaient cédé en Italie pour la première fois dans le Tournoi des VI nations, et lancer au mieux une compétition dans laquelle ils se présentent, suite à leurs belles performances lors des tests matchs de novembre, avec le statut de favori. Pas de droit à l’erreur, donc, d’autant qu’après un premier Tournoi sous l’ère Saint-André placé sous le signe de l’adaptation et globalement raté, les Français doivent impérativement faire mieux que la triste quatrième place de l’an passé. Cela passe sans aucun doute par une victoire en Italie. Sur le fond, le XV de France souvent réputé pour son inconstance à l’occasion de trouver un peu de continuité dans ses résultats. Bref, la rencontre en Italie relève de multiples enjeux. Après les promesses de novembre, il y a de l’impatience à voir ce Tournoi des VI nations 2013 débuter pour les Bleus.

L'EQUIPE

Pour trouver de la continuité dans les bons résultats, rien de sorcier: commencer par donner de la stabilité dans l’équipe alignée. Par rapport à l’équipe de alignée pendant les tests de novembre, on a donc reconduit les mêmes. Avec simplement les adaptations imposées par le jeu des blessures. Celle de Dusautoir tout d’abord, absent pour cause de blessure au genou il y a trois mois et qui retrouve le côté de la troisième ligne française. Le capitanat en moins. Les blessures actuelles, aussi, de Vincent Clerc et Brice Dulin, ont poussé à un léger remaniement. De retour de blessure, lui, Benjamin Fall débutera donc à l’aile alors que le Toulousain Yoann Huget, polyvalent, portera le numéro 15. Pour le reste aucun changement dans le XV de départ, l’animation de l’entre-jeu étant toujours confiée à la charnière Machenaud-Michalak alors que le cinq de devant sera tenu par Forestier-Szarzewski-Mas en première ligne et Papé-Maestri à l’attelage.

LA STAT

5.- Par rapport au match d’ouverture du dernier Tournoi, cinq joueurs seulement apparaissent toujours dans l’équipe qui débutera ce dimanche en Italie (Mas, Papé, Dusautoir, Picamoles et Fofana, qui évoluait alors au centre). En revanche ils étaient onze à figurer dans le XV de départ face à l’Australie, en ouverture des test-matchs d’automne. Preuve que la transition, souhaitée en douceur lors de la prise de fonction du nouveau sélectionneur en 2012, est désormais terminée.

L.F

 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |