6 Nations

Heaslip, une relève à assurer

Assumer. Voilà quelle va être la mission de Jamie Heaslip (29 ans, 55 sélections) lors de ce Tournoi. En effet, après des années dans l’ombre du capitanat des O’Driscoll et autres O’Connell, Jamie Heaslip a été nommé capitaine de l’Irlande à l’automne 2012. Le XV du Trèfle est prêt à suivre son numéro 8 au combat.

 
Heaslip, une relève à assurer - Rugby - 6 NationsIcon Sport
 

Declan Kidney n’a pas hésité une seconde quand il fallut faire un choix. Paul O'Connell sur le flanc, Brian O'Driscoll de retour de blessure, il fallait un titulaire indiscutable et un meneur d'hommes pour reprendre le capitanat. C'est pourquoi il a nommé  Jamie Heaslip. Ce dernier a fait ses premières armes cet automne comme capitaine. Bilan: une courte défaite face à l’Afrique du Sud (12-16) avant deux larges victoires face aux Fidji (53-0) et à l’Argentine (46-24). Autant dire que ce bilan n’est pas des plus mauvais. Maintenant il va falloir confirmer dans un Tournoi où l’Irlande ambitionne de retrouver les sommets. Des sommets pas si lointains.

Retrouver l'ivresse

En 2009, l’Irlande soulevait le Grand Chelem au bout d’un Tournoi mené tout feu tout flamme. Cette année fut celle de Jamie Heaslip. Le 1000ème sélectionné du XV du Trèfle avait senti son heure. Tout le monde se rappelle de son match titanesque face à la France dans l’antre de Croke Park, habituellement réservé au foot gaélique (30-21). Des plaquages rugueux, une activité incessante, un véritable poison dans les rucks. Et une percée plein champ de vingt mètres. Au bout un essai et une performance majuscule où le Dubliner avait véritablement éclaté à la face de tout le monde. Une année exceptionnelle qui voyait le Leinster arrivait sur le toit de l’Europe. Depuis , le Leinster a confirmé, Heaslip s’est taillé la réputation d’un des meilleurs 8 de la planète. Cette année même si ses performances ne sont pas aussi bonnes que les années précédentes, Heaslip reste un grand joueur. De ceux qui aiment les grands rendez-vous et ne les manquent que très rarement.

Seule ombre au tableau si il faut faire la fine bouche : la Coupe du Monde 2011 où il est passé avec toute l’équipe à côté du quart de finale face au Pays de Galles. Qu’importe, les Irlandais vont retrouver le chemin des Gallois et ce dès samedi au Millenium Stadium. L’occasion d’effacer la défaite en match d’ouverture du Tournoi 2012. Un match où une nouvelle fois Jamie Heaslip sera au cœur du combat. Et de se rappeler au bon vieux souvenir d’un soir de février 2009. A n’en point douter.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |