Saint-André: "On va quand même savourer cette victoire" - Media365
 
6 Nations

France-Ecosse (23-16), réactions - Philippe Saint-André: "On va sourire un petit peu"

Saint-André: "On va sourire un petit peu"

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 17/03/2013 à 10:54 -
Par Midi Olympique - Le 17/03/2013 à 10:54
Heureux mais pas complètement satisfait du match face à l’Ecosse, le sélectionneur Philippe Saint-André a, lors de la conférence de presse, commencé à tirer le bilan de ce 6 Nations.
 

Léger rictus aux lèvres, le sélectionneur du XV de France, Philippe Saint-André, affublé de son capitaine, Thierry Dusautoir, ont débarqué à la conférence de presse une canette de soda à la main. Les deux hommes étaient soulagés d’avoir enfin gagné. "On va quand même sourire un petit peu. Première victoire en 2013. Le bilan est qu’on est dernier du Tournoi des 6 Nations. Il faut l’assumer. La dernière place se joue à pas grand-chose. On mène de 14 points et il y a une énorme obstruction sur Fickou non sifflée et un contre de 80 mètres…. Mais bon, ce groupe a montré durant ce Tournoi qu’il avait une âme. L’équipe est jeune, manque de maîtrise mais bon, nous sommes en reconstruction et l’objectif est d’être au point pour 2015", analysait Saint-André.

Saint-André: "Un dernier match à l'image du Tournoi"

"Je félicite mes joueurs qui ont su gagner ce match. Il a été à l’image de notre Tournoi. Difficile avec une nouvelle fois une deuxième mi-temps de meilleure qualité. Je suis persuadé que nous allons énormément apprendre de ce 6 Nations", poursuivait-il avant de laisser la parole à son capitaine tout en ayant "une pensée pour Frédéric Michalak qui a une luxation de l’épaule et qui va à l’hôpital". Le sélectionneur des Bleus concluait en émettant un seul vœu. "J’aimerais que mes joueurs puissent préparer le Tournoi des 6 Nations comme les autres cinq nations".

Pour sa part, le troisième ligne, Thierry Dusautoir, évoquait la prochaine tournée en Nouvelle-Zélande. "Le groupe a énormément appris durant cette compétition mais finit sur une victoire. On ira défier les meilleurs du monde au mois de juin prochain avec beaucoup d’envie et d’humilité".

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×