Dusautoir - XV de France - Février 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
6 Nations

Dusautoir: "Le capitaine, c’est Papé"

Dusautoir: "Le capitaine, c’est Papé"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 17/03/2013 à 18:03 -
Par Rugbyrama - Le 17/03/2013 à 18:03
S’il a pris "du plaisir à assurer l’intérim", le troisième ligne, Thierry Dusautoir, a tenu à rappeler que Pascal Papé restait le capitaine du XV de France.

Le Tournoi 2013 est terminé. Et Thierry Dusautoir, le troisième ligne des Bleus (31 ans, 59 sélections), a précisé que son intérim en tant que capitaine s’achevait également. "Mon intérim se termine ce dimanche mais ça a été un grand plaisir. J'espère être de l'aventure en Nouvelle-Zélande, lors de la tournée d’été". Le Toulousain le proclame: il n’est plus le capitaine numéro un. "Le capitaine de l'équipe de France reste Pascal Papé", affirme-t-il, tout en apportant son soutien au deuxième ligne du Stade français. "Quand on m'a dit que je n'étais plus capitaine de l'équipe de France, j'ai toujours dit que j'étais derrière Pascal. Il pourra toujours compter sur moi s'il en a besoin. L'important quand on est capitaine c'est d'avoir le soutien de ses coéquipiers, c'est ce qui rend une équipe forte: l'unité et la solidarité. Et c'est une marque de fabrique du XV de France".

Dusautoir: "Je trouve ça intéressant"

Pour son retour en équipe de France, après un an d’absence (au repos durant la tournée d’été 2012, blessé lors des tests d’automne), Thierry Dusautoir a finalement hérité des galons de capitaine après la blessure de Papé au premier match contre l’Italie. Au final, quatre capitanats de plus pour celui qui est désormais le troisième (35) dans l’histoire du rugby français, derrière Pelous (42) et Ibanez (41). Et Dusautoir ne s’attendait pas à retrouver aussi vite ce rôle de leader. "J'ai surtout été content de retrouver le XV de France, même si je ne m'attendais pas forcément à retrouver le brassard", avoue-t-il.

Pas question toutefois pour le Dark Destroyer de ne pas assumer la compétition ratée des Bleus. Mais le Toulousain assure que la situation a été "enrichissante" à vivre. "Ce n'était pas un des moments les plus simples mais c'est toujours enrichissant personnellement de chercher des solutions pour stimuler le groupe, pour ne pas qu'il se laisse aller et qu'il continue à croire en lui, d'échanger avec les entraîneurs, avec les autres joueurs... Je trouve ça intéressant". Désormais, Dusautoir va retrouver la fonction de soldat. Fidèle et exemplaire.

 
 

commentaires


  • Popss19/03/2013 21:25

    Je ne parle pas du jeu mais de ce qu'il est. Papé est un méchant. Il l'a assez prouvé, je crois.

  • polÔtoulouse18/03/2013 22:09

    Tu trouves que les plaquages de Dusautoir ne sont pas suffisamment méchants?

  • JeremieBrivet18/03/2013 19:08

    Tout à fait d'accord