6 Nations

"Trinh-Duc ne manquera aucune occasion de s'illustrer"

La charnière des Bleus a été au coeur du débriefing. Pour Simon Valzer, journaliste de Midi Olympique, Trinh-Duc n'a pas dit son dernier mot en Bleu.

 
"Trinh-Duc ne manquera aucune occasion de s'illustrer" - Rugby - 6 NationsIcon Sport
 

Simon VALZER: Bonjour à toutes et à tous et bienvenue sur notre site pour revenir sur la composition donnée par Philippe Saint-André pour affronter l'Irlande ce samedi à Dublin ! Nous allons échanger pendant une heure, n'hésitez pas à publier vos questions et réactions !

Pour rappel, voici la composition du XV de France: Huget ; Clerc, Fritz, Fofana, Médard ; Michalak, Parra ; Dusautoir (cap.), Picamoles, Nyanga ; Maestri, Samson; Mas, Kayser, Domingo.

Remplaçants : Guirado, Debaty, Ducalcon, Vahaamahina, Claassen, Machenaud, Trinh-Duc, Bastareaud.

Thomas: Bonjour, pourquoi laisser Bastareaud sur le banc alors que sa prestation face à Toulouse a été majuscule, au point d’éclipser le centre toulousain, Florian Fritz...

Simon VALZER: Mathieu Bastareaud fut effectivement l'un des meilleurs Toulonnais à Mayol contre Toulouse. La comparaison sur ce match pourrait donc donner un avantage à Bastareaud. Seulement voilà, il a eu quelques pépins physiques en début de semaine, et n'a pu s'entraîner normalement. D'où le choix de Fritz... au-delà de cet aspect physique, on peut dire qu'une rotation régulière s'opère entre les deux centres, dont la dimension physique plaît à Saint-André. Au point qu'il est difficile de dire s'il existe réellement un hiérarchie au poste de second centre.

Guest: Pourquoi ne pas avoir titularisé Trinh-Duc, qui a été très bon ce week-end avec Montpellier, et pas mauvais à Twickenham ?

Simon VALZER: En effet... nombre d'observateurs réclamaient, à juste titre, le retour de François Trinh-Duc. A Twickenham, on aurait même aimé le voir jouer dix minutes de plus, mais il fut remplacé assez tôt par Frédéric Michalak. Ce matin, en conférence de presse, Saint-André a avancé la raison de la fraîcheur physique: selon lui, Michalak a pu se régénérer ces trois dernières semaines, et "a retrouvé ses appuis". Enfin, PSA a réaffirmé clairement que Michalak était "le numéro 1". Mais gare, car Trinh-Duc ne manquera aucune occasion de s'illustrer.

Deusel: Bonjour. Pourquoi PSA ne fait il pas jouer Médard à l'arrière?

Simon VALZER: Deux raisons à cela: tout d'abord, Philippe Saint-André est satisfait des prestations de Yoann Huget à l'arrière. Enfin, Maxime Médard a, depuis son retour de blessure, essentiellement joué au poste d'ailier, hormis ce week-end, où il était titulaire à l'arrière contre Toulon.

Pascal: Si un ailier ou l'arrière se blesse on fait quoi ?

Simon VALZER: Pas d'affolement ! La ligne d'attaque tricolore dispose de nombreux joueurs polyvalents: ainsi, François Trinh-Duc peut couvrir les poste d'ouvreur et d'arrière. Fofana, le centre et l'aile, Huget et Médard, les ailes et l'arrière. Tout devrait bien se passer en cas de blessure, donc.

Victor de b.: Ne pourait-on pas avoir Camille Lopez et Jean-Marcelin Butitn pour mettre un peu de fraîcheur ?

Simon VALZER: On serait tenté de dire qu'il y a un temps pour tout: pour le moment, l'important est la victoire, pour briser cette terrible série de trois défaites. Pas exactement le moment idéal pour lancer des jeunes dans le grand bain du très haut niveau international. En revanche, il est fort à parier que nous verrons (ou reverrons) ces deux joueurs en Bleu. Lopez continue de progresser avec Bordeaux, et le réservoir des ouvreurs français n'est pas particulièrement fourni. Buttin est également suivi de très près par le staff du XV de France. Seul problème, il manque de temps de jeu avec Clermont, où la concurrence au niveau du triangle arrière est très rude.

Pascal: Les Irlandais ne vont ils pas être tentés de "casser" Huget sous une avalanche de chandelles ?

Simon VALZER: C'est fort probable, en effet... Ce matin, Philippe Saint-André indiquait que les conditions climatiques risquait d'être mauvaises. De la pluie, deux équipes revanchardes qui veulent effacer deux défaites à domicile... le contexte porte à croire que la rencontre sera effectivement fermée. La composition de l'Irlande n'est d'ailleurs toujours pas tombée, mais on peut s'attendre à un retour surprise de Ronan O'Gara, après une semaine de bluff de la part du sélectionneur Declan Kidney. Fort heureusement les joueurs du XV de France amenés à évoluer dans le troisième rideau, soit le triangle arrière et le troisième ligne centre, sont particulièrement habiles et sûrs sous les ballons hauts.

Alexandre Rollier: Et pourquoi pas une charnière Parra-James ?

Simon VALZER: Même s'il a récemment été naturalisé français, Brock James compte des sélections avec l'Australie, dans les filières jeunes et en rugby à VII... Ce qui rend inélligible au XV de France.

Mr. Perpi: Bonjour, N. Mas s'est fait bouger en championnat, et enchaîne les matchs, n'aurait-il pas fallut faire débuter Ducalcon pour éviter la casse ?

Simon VALZER: Nicolas Mas a également souffert ce week-end contre le pilier montois Alexandre Menini. Et le pilier catalan enchaîne les rencontres à un rythme effréné. Interrogé à ce sujet ce matin en conférence de presse, Saint-André a indiqué que Mas avait été préservé en début de semaine, et qu'il a eu le temps de se régénérer... Pour autant, on est en droit d'en douter. Ces quelques jours de repos seront-ils suffisants ? Réponse samedi, où Mas aura à faire à Cian Healy, le redoutable gaucher du Leinster.

Baz: Que pensez-vous du manque de continuité en deuxième ligne ?

Simon VALZER: Ce manque de continuité a été essentiellement causé par la blessure de Pascal Papé, forfait pour le reste du Tournoi. Mais en son absence, Yoann Maestri enchaîne les performances de très haut vol. Il est la pièce maîtresse de la deuxième ligne française. Depuis la blessure de Papé, Saint-André cherche le remplaçant. Suta était titulaire contre le pays de Galles, mais n'a pas convaincu. Taofifenua et Vahaamahina sont encore en phase d'apprentissage, et alternent. En revanche, Samson s'est illustré en Angleterre. Avec une très belle activité dans les rucks et en touche. Le Castrais aura l'occasion de s'installer définitivement dans le fauteuil de titulaire avec ce match en Irlande.

Simon VALZER: Ce chat débriefing est à présent terminé, ce fut un plaisir d'échanger avec vous ! Nous vous donnons rendez-vous tout de suite sur notre site internet pour retrouver toute l'actualité du rugby !

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |