JOE LAUNCHBURY - angleterre nouvelle zélande - 1 decembre 2012 - Icon Sport
 
6 Nations

Angleterre: Launchbury, le nouveau joyau

Angleterre: Launchbury, le nouveau joyau

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 03/02/2013 à 14:25 -
Par Rugbyrama - Le 03/02/2013 à 14:25
En vue du prochain Tournoi des 6 Nations, notre site vous propose un tour d’horizon des joueurs à surveiller dans chaque équipe. A l’honneur cette fois, l’Angleterre et son nouveau prodige, Joe Launchbury, polyvalent avant des London Wasps.
 

On ignore si le jeune deuxième ou troisième ligne Joe Launchbury a lu, dans son essence, les œuvres de Pierre Corneille. Reste que le jeune Anglais a donné raison à l’écrivain français qui, au milieu du 17ème siècle, affirmait qu’aux "âmes bien nées la valeur n’attend point le nombre des années". Ce jeune originaire d’Exeter a été intégré à l’effectif professionnel des London Wasps en 2010 alors qu’il avait tout juste 19 ans. Au terme de la saison, le jeune deuxième ligne ne comptait qu’une demi-douzaine de titularisations toutes compétitions confondues. Quelques précieuses sorties au cours desquelles le jeune avant ne manqua pas de s’illustrer. La saison suivante, il brilla de milles feux lors du Mondial des moins de 20 ans, organisé en Angleterre. Quelques mois plus tard, il devint un cadre des Wasps. A la fin de la saison, il comptait douze titularisations sur quatorze matchs, essentiellement au poste de flanker côté fermé.

Déjà convoqué la saison dernière par Lancaster

Ses performances n’ont pas échappé à Stuart Lancaster, le sélectionneur du XV de la Rose, qui le convoqua dans le groupe anglais pour disputer le Tournoi des 6 Nations 2012. Finalement non sélectionné, il revint au chevet des Wasps, qui ferraillaient pour assurer leur maintien dans l’élite anglaise. Plus étoffé physiquement, (il pèse aujourd’hui 118 kilos, et mesure 1,98m) mais toujours aussi mobile, l’encadrement des Wasps décida de le faire glisser de la troisième à la deuxième ligne, où il s’est pleinement épanoui. Launchbury reçu finalement sa première cape internationale à Twickenham, contre les Fidji (victoire 54-12), en novembre dernier. Les deux revers qui suivirent ce baptême du feu (contre l’Australie et l’Afrique du Sud, à Twickenham) n’entamèrent pas la confiance que le staff anglais accorde au deuxième ligne de Londres : la preuve, il fut titulaire aux côtés de Geoff Parling à Twickenham où il mit fin à l’invincibilité des All Blacks en 2012 (victoire 38-21). Rien que ça. Et dire qu’il n’a que 21 ans...

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×