6 Nations

Ouedraogo: "Une motivation décuplée"

Rappelé dans le groupe France lundi dernier, le troisième ligne de Montpellier, Fulgence Ouedraogo est rentré dans l'Hérault jeudi et n'a donc pas participé au dernier match du Tournoi des 6 nations au pays de Galles. Dans Midi Olympique, il se confie et avoue garder confiance pour l'avenir.

 
"Une motivation décuplée" - Rugby - 6 NationsIcon Sport
 

Avez-vous regardé le match des Bleus samedi ?

Fulgence OUEDRAOGO: Je l’ai vu oui et ce n’était pas un mauvais match. Ce qui est dommage pour les Français, c’est qu’ils n’ont pas su concrétiser leurs temps forts afin de coller un peu plus au score. Mais ils n’ont pas à rougir tant que ça de leur prestation. C’était plutôt pas mal en défense, même si une grossière erreur coûte l’essai gallois.

Qu’avez-vous ressenti alors que vous rentriez de trois jours au CNR ?

F.O: Je savais que je montais à Paris parce que plusieurs joueurs étaient incertains, alors je m’étais préparé à ne pas jouer. Je suis forcément déçu de ne pas avoir participé à ce Tournoi mais je me dis que j’aurai ma chance plus tard. En tous les cas, je travaille pour ça.

À quoi vous ont servi ces trois jours à Marcoussis ?

F.O: C’était profitable. Ceux qui sont arrivés ont amené de la fraîcheur dans ce groupe qui vivait ensemble depuis un mois. Ils étaient déçus, marqués par leur défaite face à l’Angleterre alors, avec les autres nouveaux, nous avons essayé d’amener de la bonne humeur et de l’enthousiasme.

Sous l’ère Lièvremont, vous étiez quasi systématiquement convoqué. Comment avez-vous vécu ce Tournoi2012 ?

F.O: Je n’ai pas non plus disputé le Tournoi 2011 alors ce n’était pas nouveau pour moi. C’est dur de rester un simple spectateur mais je me dis qu’il faut s’accrocher et être le plus performant possible pour retrouver une place en équipe de France.

Philippe Saint-André vous a-t-il expliqué pourquoi vous n’étiez pas retenu ?

F.O: Oui et non. Après le stage des trois jours (en janvier dernier, N.D.L.R.), les entraîneurs m’ont dit qu’ils étaient contents de moi mais qu’il y avait d’autres joueurs très performants. Ils souhaitaient s’inscrire dans la continuité du Mondial… Thierry (Dusautoir) est le capitaine de l’équipe et se trouve être le meilleur joueur du monde à ce poste tandis que Julien (Bonnaire) a fait de très bons matchs. Cette décision était compréhensible. Ce n’était pas une grosse déception à titre personnel. Au contraire, ça décuple ma motivation.

Retrouvez, dans l'édition de lundi de Midi Olympique, l'intégralité sur une page de l'interview de Fulgence Ouedraogo...Le capitaine de Montpellier évoque la suite de la saison avec son club...

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |