Sam Warburton - Galles Angleterre - Février 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
6 Nations

Galles: Retour de Warburton

Galles: Retour de Warburton

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 15/03/2012 à 16:17 -
Par Rugbyrama - Le 15/03/2012 à 16:17
Le sélectionneur gallois Warren Gatland pourra compter sur le retour de son troisième ligne et capitaine Sam Warburton pour le dernier match du Tournoi des 6 nations 2012 face à la France samedi. C'est le seul changement effectué au sein d'une nation qui cherchera à décrocher le grand chelem.

Si la composition du XV de France a réservé quelques surprises, celle du XV du Poireau n'en comporte aucune. Comme prévu, Warren Gatland a aligné son équipe type. Comme prévu, il a reconduit sa ligne de trois-quarts herculéenne. Et, comme prévu, il pourra compter sur son meilleur élément, le flanker et capitaine Sam Warburton, qui s'est remis à temps d'une blessure à un genou. Préservé face à l'Italie (victoire 24-3), l'absence du capitaine avait presque été éclipsée par la performance majuscule du jeune flanker des Ospreys Justin Tipuric. A tel point que l'on pensait que ce dernier pourrait encore s'inviter dans le XV de départ.

Il n'en sera finalement rien: place au capitaine, place à Warburton. Nul doute que l'infatigable chasseur aura ce samedi, dans un coin de sa tête, le souvenir d'un certain 15 octobre 2011. Une triste date, pour lui comme pour les siens. Celle d'une demi-finale de Coupe du monde où il a dû quitter le terrain après une petite demi-heure de jeu, coupable d'un plaquage cathédrale sur Vincent Clerc. Amputés de leur leader et largement dominés en conquête, les Gallois avaient quitté la compétition sur cette défaite d'un point, 9-8. Cette semaine, tous multipliaient les déclarations pour dire qu'il fallait tourner la page, et cesser de vivre dans le passé. Mais la douleur d'une telle déception est encore vive. Quoi de mieux qu'un grand chelem pour soulager celle-ci ?

102 kilos de moyenne du 9 au 15

Le défi qui se présente aux Bleus de Saint-André est de taille: les trois-quarts tricolores devront faire preuve de solidarité pour contenir la puissance des locomotives galloises: aux ailes, les mastodontes North et Cuthbert (respectivement 1,95m et 1,98m pour 109 et 103 kilos), et au centre, la redoutable paire Jamie Roberts-Jonathan Davies que l'on ne présente plus. Dans cette galerie de géants, l'arrière Leigh Halfpenny et l'ouvreur Rhys Priestland feraient presque figure de cadets. Mais leur arme est ailleurs: Halfpenny est ainsi le meilleur réalisateur du Tournoi, avec 55 points à son actif. Les Français sont prévenus: en plus d'être solidaires, ils devront faire preuve de discipline sous peine de voir leurs fautes systématiquement converties en points. Alors, invincibles ces Gallois ? Pas si sûr...

Retrouvez ce vendredi matin dans Midi Olympique l'analyse technique des forces et des faiblesses du XV du Poireau.

Le XV de départ: Halfpenny ; Cuthbert, Davies, Roberts, North ; (o) Priestland, (m) Phillips ; Warburton, Faletau, Lydiate ; Evans, A.W Jones ; A. Jones, Rees, Jenkins.

Remplaçants: Owens, James, Charteris, R. Jones, L. Williams, Hook, Sc. Williams.