Ross Ford - ecosse afrique du sud - 17 novembre 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
6 Nations

L’Ecosse pour un nouveau départ

L’Ecosse pour un nouveau départ

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 17/01/2013 à 12:12 -
Par Rugbyrama - Le 17/01/2013 à 12:12
Scott Johnson, l'entraineur de l'Ecosse, s'est expliqué sur sa présélection avant le Tournoi des Six Nations, mais n'a pas donné le nom de son capitaine.

L'Australien Scott Johnson, le nouveau sélectionneur de l’Ecosse a dévoilé une présélection de 35 joueurs dont dix novices. Il a donné ses premiers commentaires avant son premier Tournoi des Six Nations. Johnson a déclaré que ses entraînements allaient "donner un aperçu de l’état de forme de certains joueurs. Nous allons observer le comportement des joueurs sur et en dehors du terrain". Il a répondu sur le choix des hommes, le capitanat, l’objectif du prochain Tournoi, le retour de John Beattie... Malicieux, il s’est toutefois abstenu de donner des réponses précises quant au capitanat. Le nouveau sélectionneur, fraîchement nommé suite à la démission d’Andy Robinson veut prendre ses marques. Il a concocté pour le prochain Tournoi une équipe entre "expérience et jeunesse, un mélange entre le passé et le futur" de ses propres mots. Une liste où la franchise des Glasgow Warriors est surreprésentée (19 joueurs), c'est dû à "sa forme actuelle du moment" en Ligue celtique (deuxième après treize journées). Au milieu de la jeunesse on retrouve des revenants comme John Beattie (27 ans, 16 sélections) , le flanker et numéro 8 de Montpellier n’avait pas été appelé depuis août 2011.

A noter la présence sur les ailes de Sean Maitland, néo-zéolandais de naissance mais naturalisé écossais via ses grands-parents. Il jouait jusqu'à l'an passé aux Canterbury Crusaders pour qui il a disputé 46 matchs de Super XV. Il aura à ses côtés, un autre étranger, Tim Visser, l’ailier d’Édimbourg, hollandais de naissance, appelé pour la première fois dans le XV d’Ecosse lors de la dernière tournée d’été.

La surprenante absence de Strokosch

Parmi les absences de marque notons celle d’Alasdair Strokosch le flanker de Perpignan qui ne fait pas partie de la liste malgré ses bons matchs avec l’USAP depuis le début de saison. Mike Blair, le demi-de-mêlée des coupes du monde 2003, 2007 et 2011, international écossais à 85 reprises et Lions en 2009 (3 capes), regardera tout cela depuis son canapé suite à sa décision de prendre sa retraite internationale. Chris Cusiter et Nick De Luca, habitués de la sélection sont eux aussi absents sur blessure.

Scott Johnson n’en est pas à son premier poste de sélectionneur (il avait entraîné brièvement le Pays de Galles en 2006 puis assistant au sein du staff des Wallabies en 2007). Pour ce Tournoi 2013, l’objectif sera simple pour l’Ecosse: s’améliorer et éviter la cuillère de bois de l’an passé. Pour cela, Johnson attend de ses hommes du travail, de la rigueur, de l’implication. En bref, "retrouver le goût de faire le sale boulot , travailler dur et surtout s'améliorer sur le plan défensif.  Je ne sais pas jusqu'à quand je serai là. La réalité, c'est que nous n'avons pas un gros réservoir de joueurs. Il faut faire avec. Nous sommes condamnés à faire avec les joueurs qui sont déjà là".

Le groupe

Les arrières: Murchie, Hogg, Maitland, Seymour, Lamont, Dunbar, Horne (Glasgow), Evans (Castres), Visser, Scott (Edimbourg).

Les demis : Weir, Jackson Pyrgos, Kennedy (Glasgow Warriors), Heathcote (Bath ), Laidlaw (Edimbourg).

Les avants: Dickinson, Vernon, Gray (Sale Sharks), Grant, Hall, Low, MacArthur, Harley, Kellock, Wilson, Fusaro (Glasgow Warriors), Ford, Cross, Denton, Gilchrist (Edimbourg), E.Murray (Worcester Warriors), Hamilton (Gloucester), Brown (Saracens), Beattie (Montpellier).