Papé - Forestier - France - Novembre 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
6 Nations

"Papé fut irréprochable lors des derniers tests"

"Papé fut irréprochable lors des derniers tests"

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 11/01/2013 à 15:07 -
Par Rugbyrama - Le 11/01/2013 à 15:07
Le choix du capitaine ou l'ossature des tests de novembre gardée par Saint-André: retrouvez les réponses à votre chat avec un journaliste de Midi Olympique.

Thomas: Bonjour, pourquoi ne pas laisser sa chance à Gunther sachant que Nyanga et Ouedraogo ont le même profil ? Qui comme perforateur derriere Picamoles...

Simon VALZER: Tout d'abord, nous savons tous que la concurrence au poste de troisième ligne est proprement démentielle. Saint-André applique une politique simple: celle du titulaire indiscutable en club. Nyanga et Ouedraogo le sont, Gunther ne l'est pas, et ce même s'il a signé quelques très bonnes entrées en jeu ces dernières semaines. Et puis Saint-André a rappelé qu'il voulait s'inscrire sur la continuité des victoires de novembre, dans lesquelles les deux flankers ont été deux artisans majeurs... à seulement 23 ans, Gunther aura encore nombres d'opportunités de briller avec les Bleus.

Guest: Le retour de Bastareaud est surprenant, il est lent en défense (voir le match du racing )et il est difficile de jouer après lui (voir même match).

Simon VALZER: Mathieu Bastareaud a été, lors du match contre le Racing, a nécessairement souffert du faible rendement de son équipe, et il est vrai qu'il est fautif sur l'essai de Chavancy. Pour autant, le condamnersur un seul match serait injuste. Depuis plusieurs mois, Bastareaud a montré de réels progrès. En défense, s'il lui arrive de se livrer trop vite, il manque rarement sa cible. Et quand il fait mouche... les arderus de sa victime sont généralement refroidies. En attaque, il a retrouvé sa force de pénétration, et se déplace mieux après avoir perdus quelques kilos superflus. Au point de réduire le temps de jeu de Maxime Mermoz...

Baptiste: Pourquoi continuer à sélectionner François Trinh-Duc sachant qu'il ne sait pas buter et qu'il n'organise pas très bien le jeu ? N'a t-on pas d'autre ouvreur en France ?

Simon VALZER: Les candidats au poste d'ouvreur international ont toujours été rares en France. A l'heure actuelle, Frédéric Michalak est le numéro un. Saint-André a toutefois besoin d'un autre ouvreur de classe mondiale pour maintenir Michalak sous pression. Trinh-Duc redouble d'efforts pour développer son jeu au pied, et compte tout de même 44 sélections: une telle expérience est précieuse. Derrière, les candidats sont rares: Jules Plisson est blessé, Lionel Beauxis revient à peine de blessure, tout commen Jonathan Wisniewski. Rémi Tales, Camille Lopez et Pierre Bernard n'ont pas encore connu le très haut niveau. Les candidats sont donc rares !

lolovalie: N'était-il pas temps de tester des espoirs au poste de pilier (Chaume, Ben Arous...), Attoub et Forestier n'étant pas en grande forme, et affichant plus de 30 ans ?

Simon VALZER: Les deux joueurs cités sont effectivement en grande forme. Et sont surveillés de près par Yannick Bru et Philippe Saint-André. Si Chaume n'a pas encore été appelé, ses prestations avec Clermont ont été très convaincantes. Idem pour Ben Arous, qui a déjà été convoqué. Mais le poste de pilier demande de l'expérience. et l'objectif de Saint-André est de faire un gros résultat pour le prochain Tournoi. Pour ce faire, l'expérience de piliers comme Mas, Attoub, Forestier mais aussi Domingo et Ducalcon pourrait être précieuse. Sans oublier que ces joueurs signent tous des prestations convaincantes en club.

Rémi Janotto: Quid de Guilhem Guirado ? Trois talonneurs sont-ils vraiment indispensables dans une telle liste ? Et au cas échéant, pourquoi ne pas aller chercher un Orioli, ou un Tolofua à-même de défendre nos couleurs en 2015, objectif déclaré de PSA ?

Simon VALZER: Le nom d'Orioli a été cité par Saint-André ce matin. Il est surveillé de près. Le problème, c'est que Szarzewski va bientôt passer en commission de discipline pour un coup de poing donné à l'Agenais Giraud. S'il est suspendu, il faudra qu'un joueur habitué au très haut niveau soit en mesure de prendre sa place. Les qualités d'Orioli sont indéniables, mais le bombarder titulaire pour un Tournoi des 6 Nations ne le placerait pas dans des conditions idéales... Kayser a participé aux derniers tests, et Guirado est l'homme en forme de Perpignan.

Lucas: Machenaud peut-il devenir titulaire indiscutable face à Parra ? Comment PSA va repartir le temps de jeu entre ces deux demi de mêlée ?

Simon VALZER: Pour l'instant, Maxime Machenaud est clairement le numéro un. La preuve, il a été titularisé à deux reprises sur les trois tests d'automne, et Parra n'a pas convaincu lors de son match face aux Samoa. Mais attention. Morgan Parra est un compétiteur né, doté d'un mental à toute épreuve. Saint-André compte bien faire jouer la concurrence entre ces deux joueurs pour en tirer la quintessence. Et puis ils ont des profils différents, voire complémentaires, ce qui est utile pour adapter l'équipe à l'adversaire.

pitou13: Florian Fritz semble s'être enfin installé au poste de numéro 13. Il a progressé sur la gestion de son impulsivité, qui lui a valu de nombreuses reproches, notamment du précédent sélectionneur. Enfin titulaire indiscutable selon vous?

Simon VALZER: Tout à fait. Florian Fritz est enfin confortablement installé en équipe de France. Admirable de régularité, le centre toulousain n'a jamais déçu, même quand les Bleus ont été mis en difficulté. Assurément un pilier de l'équipe de France. Reste à savoir à qui il sera associé...

Hugo: Ne pensez vous pas que si Fofana a été sélectionné, il devrait jouer au centre si on regarde bien ses deux dernières performances?

Simon VALZER: Effectivement, Wesley Fofana est tout simplement irrésistible au centre de l'attaque clermontoise. Ces dernières prestations en témoignent: il veut évoluer au centre. Seulement, il est suffisamment rapide pour évoluer à l'aile, où ses qualités en défense sont aussi très précieuses. Dans quel registre sera t-il utilisé ? Saint-André et Fofana vont assurément devoir échanger à ce sujet.

Pierre: Est ce que PSA a eu raison de laisser le capitanat à Pascal PAPE ?

Simon VALZER: Pour le sélectionneur, le capitaine doit être un titulaire indiscutable. Thierry Dusautoir, qui a été blessé, manque clairement de temps de jeu et doit encore soigner son retour pour revenir à son meilleur niveau. Le bombarder titulaire et capitaine lui aurait peut-être été dommageable. Pascal Papé fut irréprochable lors des tests de juin et de novembre. Alors, pourquoi changer ?

ben-j: Pourquoi ne pas sélectionner Maxime Médard ?

Simon VALZER: Philippe Saint-André s'est exprimé à ce sujet ce matin: il a remarqué le retour fracassant de Maxime Médard lors de ses premiers matchs, mais l'a trouvé un peu en retrait sur ses dernières sorties. Par ailleurs, il a souvent alterné les postes d'ailier et d'arrière, alors que PSA cherchait un spécialiste du poste d'arrière. Avec les polyvalences d'autres joueurs sur les postes de centre et d'ailier, PSA veut deux spécialistes à l'arrière, d'où la convocation de Buttin, régulièrement aligné en 15 avec Clermont, qui accompagne Dulin, titulaire indiscutable à Castres.