Italie Bergamasco Lo Cicero - Icon Sport
 
6 Nations

Italie: l'année d'après

Italie: l'année d'après

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 01/02/2012 à 14:24 -
Par Rugbyrama - Le 01/02/2012 à 14:24
Jusqu'à vendredi, notre site vous propose une présentation de chaque équipe du Tournoi des 6 Nations. Nous ouvrons aujourd'hui avec l'Italie. Tombeur de l'équipe de France l'an dernier, le XV italien a depuis connu un mondial en demi-teinte. Il entame un nouveau cycle, avec Jacques Brunel à sa tête.
 

Sélectionneur: Jacques Brunel (FRA/depuis octobre 2011)

Capitaine: Sergio Parisse (28 ans, 83 sélections)

Hymne: Fratelli d’Italia

Tournoi 2011: 6ème (1 victoire et quatre défaites)

Meilleur résultat: 4ème en 2007

Où en est l’Italie?

Une fois de plus, l’Italie a échoué aux portes des quarts de finale, alors que c’était son objectif. Le sélectionneur Nick Malett a laissé sa place à Jacques Brunel. La Nazionale est entrée dans une année charnière, qui va l’amener à une transition majeure entre sa vieille garde (Lo Cicero, Perugini, Masi, Bergamasco) et les nouveaux talents (Toniolatti, Benvenuti, Esposito, D’Apice). Une situation compliquée à gérer. Mais la Squadra Azzura n’avance pas dans l’inconnu et sait qu’elle pourra s’appuyer sur son pack, toujours aussi conquérant et expérimenté.

L’objectif:

Difficile de chiffrer l’objectif comptable de l’équipe d’Italie, tant le calendrier qui se profile s’annonce compliqué. Seulement deux réceptions à la maison, dont une face à l’Angleterre, et la deuxième contre l’Ecosse lors du dernier match. La réception de l'Ecosse pour terminer le Tournoi sera une véritable finale pour les Transalpins. Hormis cela, se déplacer en France, au Pays de Galles et en Irlande risque d’être une tâche bien ardue. Le projet de jeu et la constance des performances seront les principaux objectifs de cette équipe d’Italie, au-delà du résultat proprement dit.

La star: Sergio Parisse

Sergio Parisse sait tout faire avec un ballon de rugby. Et pourtant, il joue numéro huit. Il possède une palette extrêmement élargie: très bon ballon en main, puissant, rapide, il est également doté d'une bonne vision du jeu. C’est aussi le baromètre de cette équipe. Quand Parisse avance sur ses impacts, c’est tous ces coéquipiers qui suivent.

Le joueur à suivre: Tommaso Benvenuti

A 21 ans, Tommaso Benvenuti incarne parfaitement la nouvelle génération italienne, assoiffée de jeu. Capable de jouer au centre ou à l’aile, le joueur du Benetton Trévise, commence à s’imposer au sein de la Nazionale. Il a même marqué deux essais lors du dernier mondial néo zélandais. Puissant (1m87, 95 kg), il constitue un bon point de fixation dans la ligne de ¾ italienne, pouvant également faire jouer derrière lui.

Le sélectionneur  : Jacques Brunel

Après le XV de France (Grand Chelem 2002, 2004), l’Usap (champion de France 2009, finaliste 2010), Jacques Brunel s’est engagé dans une autre mission: amener l’équipe d’Italie dans une autre dimension internationale. Son objectif: faire évoluer ce groupe, en manque d'expérience, autour d'un projet de jeu concret pour prétendre rivaliser régulièrement avec les meilleurs. La nécessité de trouver un ouvreur talentueux est aussi un des missions de Jacques Brunel.

Le groupe. Avants: Martin Castrogiovanni, Lorenzo Cittadini, Alberto De Marchi, Andrea Lo Cicero, Leonardo Ghiraldini, Tommaso D'Apice, Marco Bortolami, Quintin Geldenhuys, Antonio Pavanello, Cornelius Van Zyl, Robert Barbieri, Mauro Bergamasco, Paul Derbyshire, Simone Favaro, Sergio Parisse, Alessandro Zanni.

Arrières: Edoardo Gori, Fabio Semenzato, Kristopher Burton, Luciano Orquera, Tommaso Benvenuti, Gonzalo Canale, Luca Morisi, Alberto Sgarbi, Angelo Esposito, Roberto Quartaroli, Giulio Toniolatti, Giovambattista Venditti, Andrea Masi, Luke McLean.

 
Les commentaires sont désactivés pour cette publication