6 Nations

Traille: "Pas de consigne particulière"

Ouvreur lors de la tournée d'automne, premier centre avec le Biarritz olympique, c'est au poste d'arrière que Damien Traille débutera le premier match des Bleus dan, le Tournoi des 6 Nations, samedi (18h) contre l'Ecosse. L'intéressé semble s'accomoder de ces récurrents changements de positions...

 
Traille: "Pas de consigne" - Rugby - 6 NationsIcon Sport
 

Après avoir été testé à l'ouverture, vous voici arrière. Comment l'expliquez-vous ?

Damien TRAILLE: C'est dû à ma polyvalence, qui me permet de jouer à plusieurs postes. Avec Maxime Médard et Clément Poitrenaud pour couvrir le poste d'arrière et quatre centres, je ne savais pas quelle place me serait attribuée. Je suis très heureux de jouer. C'est un autre poste avec d'autres responsabilités. Je n'ai pas reçu de consigne particulière. Je vais seulement essayer d'être efficace, notamment sur les ballons hauts.

Avez-vous joué à ce poste cette saison avec votre club ?

D. T.: J'ai déjà dépanné à Biarritz en cours de rencontre. Mais c'est mon poste de formation. Je jouais à l'arrière jusqu'en juniors avec la Section paloise et j'ai dû changer quand je suis arrivé en équipe première. Pau pouvait compter sur Nicolas Brusque en numéro 15 et David Aucagne à l'ouverture. Les entraîneurs qui cherchaient une solution au centre m'ont fait glisser en numéro douze. Premier centre, c'est maintenant le poste où j'ai le plus de repères mais avec quatre centres dans le groupe, je savais que ce serait dur pour moi d'y postuler.

Pensez-vous que votre polyvalence est un inconvénient ?

D. T.: Quand on regarde mon parcours en équipe de France, j'ai joué premier centre, ouvreur, arrière. Après j'ai été remplaçant, puis je n'ai plus été appelé. Je considère que j'ai de la chance d'être polyvalent et ce n'est pas maintenant que je vais me fixer à un poste.

Quel est le premier objectif des Bleus lors de ce Tournoi des 6 Nations ?

D. T.: Notre objectif est de reprendre confiance après la grosse déconvenue face à l'Australie. Nous devons renouer avec le succès pour travailler en confiance et peaufiner notre jeu en vue de la Coupe du monde. Nous sommes revanchards car une telle défaite n'est jamais facile à vivre et notamment les critiques qui s'en suivent. Nous avons encore ce match en travers de la gorge et nous avons envie de montrer autre chose.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |