Clement POITRENAUD - 05.02.2011 - France - Icon Sport
 
6 Nations

Bleus: Poitrenaud remplace Médard

Bleus: Poitrenaud remplace Médard

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 27/02/2012 à 11:33 -
Par Rugbyrama - Le 27/02/2012 à 11:33
Ce lundi matin, Philippe Saint-André a décidé d'appeler l'arrière toulousain Clément Poitrenaud pour remplacer Maxime Médard, touché au genou droit et qui devrait manquer le reste de la compétition. C'est le seul changement opéré par le sélectionneur des Bleus pour affronter l'Irlande dimanche.
 

Quelques minutes après la victoire en Ecosse, Philippe Saint-André n'avait laissé que peu de place au doute: "Pour Maxime (Médard, N.D.L.R.), cela n'a pas l'air très bon. Il faudra le remplacer, ça c'est sûr". Sorti touché au genou, son forfait pour affronter l'Irlande dimanche a été confirmé ce lundi matin. "Nous n'avons pas encore de résultats sur sa blessure exacte. Il passera des examens ce lundi, en milieu d'après-midi, à Paris". Le sélectionneur a donc dû faire face à cet événement et a été contraint de faire évoluer son groupe. Un changement, un seul: le rappel de l'arrière toulousain, Clément Poitrenaud. "Maxime hélas absent, il fallait le remplacer, explique Saint-André. Il n'y a pas beaucoup de joueurs à ce poste dans le groupe et il fallait automatiquement un titulaire. Le choix s'est logiquement porté sur Clément qui était dans le premier groupe des trente même s'il pouvait y avoir une ou deux autres options. Il était naturel que Clément vienne avec nous".

"Il fallait un arrière de métier"

Poitrenaud (29 ans, 44 sélections) rejoindra les Bleus dès ce lundi après-midi à Marcoussis. Pour le Stade toulousain, c'est une nouvelle perte en vue du déplacement à Clermont et le sélectionneur ne l'a pas oublié: "J'ai eu Guy Novès au téléphone. Il m'a dit que je pouvais aussi l'appeler pour des meilleures nouvelles. Je lui ai annoncé la blessure d'un de ses hommes et la sélection d'un autre. Mais il a été, comme d'habitude, content pour son joueur et fier pour le Stade toulousain même si professionnellement, c'est dur pour son club". Saint-André a donc préféré rappeler Poitrenaud plutôt qu'Alexis Palisson, présent au Mondial, et s'en est justifié: "Il ne joue pas arrière à Toulon. C'est Lapeyre qui évolue à ce poste. Il n'a dû y jouer que vingt minutes en Challenge européen. Et on ne voulait pas un arrière qui peut dépanner à l'arrière mais un arrière de métier".

Titulaire contre l'Irlande

En cas de pépin, François Trinh-Duc peut aussi être décalé à l'arrière, comme cela a été le cas dimanche après la sortie de Médard: "Depuis cinq semaines, François travaille cette situation. C'est bon relanceur, il est bon dans les duels et le jeu au pied mais on le considère comme un numéro dix". Autant dire qu'à peine de retour, Poitrenaud a toutes les chances de démarrer contre l'Irlande. Pour le reste, le staff des Bleus a ainsi opté pour la continuité en reconduisant le même groupe. "Il n'y a pas eu d'hésitations, assène le sélectionneur. Quand on voit l'état d'esprit des mecs, leur investissement contre l'Ecosse alors qu'ils étaient menés en début de match..." En revanche, Saint-André a reconnu, sans citer de noms, avoir été déçu par certaines performances individuelles dans le secteur défensif. Cela pourrait l'amener à modifier son XV de départ.

Le groupe des 23: Clerc, Poitrenaud, Rougerie, Fofana, Malzieu, Mermoz, Beauxis, Trinh-Duc, Parra Dupuy, Harinordoquy, Picamoles, Dusautoir (cap.), Bonnaire, Nallet, Maestri, Papé, Attoub, Servat, Mas, Szarzewski, Poux, Debaty.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×