George North- Galles - Icon Sport
 
Article
commentaires
6 Nations

George North ne viendra pas en France

George North ne viendra pas en France

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 29/03/2012 à 11:26 -
Par Rugbyrama - Le 29/03/2012 à 11:26
L’ailier gallois George North, colosse des Scarlets et joyau du XV du Poireau(19 ans, 21 capes) a fait part de son désir de rester au pays. Ce faisant, il coupe court à toutes les tractations concernant son avenir après avoir, une nouvelle fois, signé une prestation majuscule lors du dernier Tournoi

"A l’heure actuelle, je ne peux pas me voir jouer au rugby ailleurs qu’au pays de Galles". Voilà une déclaration qui a dû refroidir les ardeurs des plus ambitieux présidents de clubs européens, et jeter aux oubliettes les rêves d’agents friands de transactions juteuses. George North, le post-adolescent aux dimensions de géant (1, 93m ; 108 kg) ne portera pas d’autres couleurs que celles des Scarlets de la province de Llanelli. Pas pour les deux années à venir en tout cas, période pour laquelle il est encore lié aux Scarlets pour les deux prochaines saisons : "Je suis très heureux ici. J’obtiens du temps de jeu, et pour un joueur de mon âge, c’est l’essentiel  : gagner de l’expérience, et apprendre" a déclaré le joueur prodige à la BBC.

Deux saisons, et après  ?

Le public français se délectera t-il de ses charges fracassantes et de ses passes après contact acrobatiques une fois son bail terminé  ? Rien n’est moins sûr. L’intéressé se projette : "A ce moment là, je n’aurai que 21 ans. Il me semble que cela sera un peu tôt pour quitter le pays. J’espère continuer jouer pour le pays de Galles jusqu’à mes 30 ans. Si quelqu’un veut de moi après, j’irai. Mais pour l’instant, je suis heureux là où je suis". Les promesses de celui qui devrait être appelé sous les couleurs des prestigieux Lions Britanniques en 2013 résisteront-elles à l’attraction des grosses écuries françaises ? Rien n'est moins sûr. Avant lui, d'autres ont succombé. L’avenir nous le dira.

En attendant, le môme de King’s Lynn a profité pour renvoyer l’ascenceur à son sélectionneur, Warren Gatland, qui l’avait convoqué en équipe nationale après seulement sept matchs seniors : "Warren a fait de l’excellent travail avec le pays de Galles. Je sais qu’il serait comblé s’il obtenait ce poste de sélectionneur des Lions Britanniques. Il le mérite". Tout jeunot qu’il est, George North sait se montrer reconnaissant.