joe ansbro écosse 2010 - Icon Sport
 
Article
commentaires
6 Nations

La surprise écossaise ?

La surprise écossaise ?

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 05/02/2011 à 13:06 -
Par Rugbyrama - Le 05/02/2011 à 13:06
Pour son sélectionneur, Andy Robinson, l’Ecosse est "capable de battre n'importe qui". Les Bleus sont prévenus.

L’ENJEU :

Pour le XV du Chardon, ce Tournoi des 6 Nations a des allures de confirmation: soit les hommes d'Andy Robinson confirment les progrès entrevus lors des derniers tests de novembre et redeviennent une nation majeure du rugby européen, soit ils s'écroulent et retombent dans un duel à distance avec l'Italie pour éviter la cuillère de bois. Mais avec un calendrier favorable (trois réceptions), un jeu basé sur la conservation et le déplacement, un pack mobile, une charnière expérimentée et un buteur régulier, le XV du Chardon peut légitimement prétendre cette année à deux victoires. Reste à voir comment cette équipe va se comporter face à un XV de France plus revanchard que jamais.

L’EQUIPE :

Le sélectionneur Andy Robinson a composé une équipe pour contrer les Français sur un secteur où ils sont régulièrement performant, c'est à dire la conquête. Il a ainsi choisi de muscler sa troisième ligne pour la rendre plus puissante et performante dans les rucks : l'habituel titulaire Johnnie Beattie étant encore un peu court physiquement, c'est l'imposant Nathan Hines, habituellement deuxième ligne, qui évoluera sur le côté fermé de la troisième ligne. Ce changement lui permet ainsi de renforcer son alignement en touche en titularisant le géant Richie Gray (2.07m) pour rendre l'alignement écossais meilleur. Derrière, l'avantage a semble t-il été donné à la vitesse avec la titularisation de De Luca, ancien joueur à VII et Joe Ansbro, ailier des Northampton Saints. Dan Parks, qui a inscrit 81% des points de son équipe lors des neufs derniers matchs, sera le buteur.

LA STAT :

12.- Voilà douze ans que l'Ecosse n'a pas gagné en France. La dernière défaite des Bleus remonte à l'année 1999, où le XV du Chardon s'était imposé au Stade de France sur le score de 36-22.

S.V