R. Jackson écosse italie 2011 - Icon Sport
 
Article
commentaires
6 Nations

L'orgueil écossais a parlé

L'orgueil écossais a parlé

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 20/03/2011 à 15:19 -
Par Rugbyrama - Le 20/03/2011 à 15:19
Longtemps malmenés, les Ecossais se sont réveillés en deuxième période pour s'imposer (21-8) contre l'Italie, ce samedi, et ainsi éviter la cuillère de bois dans ce Tournoi des 6 Nations 2011. Du coup, le XV du Chardon finit la compétition à l'avant-dernière place juste devant... les Transalpins.

Le spectre de la cuillère de bois est bel et bien effacé. L'Ecosse a gagné son seul match du Tournoi face à des Italiens qui ont craqué en seconde période. Fébrile d'entrée de jeu, le XV du Chardon se montrait incapable de marquer un essai en première mi-temps. Les protégés d'Andy Robinson essayaient de placer quelques actions salvatrices mais ils se heurtaient à chaque reprise à une belle défense transalpine. Les Italiens inscrivaient le premier essai de la partie grâce à une belle action de Masi (11e). L'arrière de la Squadra Azzurra transperçait le rideau adverse après une belle passe de Canale et faisait le reste grâce à ses cannes. Le joueur du Racing-Métro était obligé de sortir quelques minutes plus tard sur blessure. Les Italiens géraient ensuite la partie et Mirco Bergmasco réussissait enfin une pénalité. L'Ecosse recollait au score grâce à la botte de Paterson.

Ghiraldini met les gaz

Les sourires britanniques remplaçaient, au fur et à mesure, les mornes mines écossaises de la première mi-temps. Andy Robinson voyait enfin son équipe produire du jeu. Les coéquipiers de Rory Lamont profitaient de quelques erreurs italiennes pour filer deux fois à l'essai. Le premier de De Luca se déroulait en bout de ligne après une superbe passe de Nathan Hines (47e). Le second ne devait rien à personne, excepté à Nikki Walker. Le remplaçant de Max Evans plaçait une superbe accélération pour éviter deux plaquages de McLean et Zanni (55e). Le break était fait, l'Italie n'allait pas s'en remettre. La seconde période transalpine se résumait à une belle course du talonneur Ghiraldini qui réussissait à rattraper Lamont sur plus de 30 mètres. Trop peu pour pouvoir revenir au score.

L'Ecosse marque ses premiers points

Les Italiens ont perdu la partie à cause d'un relâchement coupable et d'une conquête catastrophique. Les protégés de Nick Malett ont fait jeu égal avec les Ecossais mais se sont finalement inclinés sur des erreurs individuelles de défense. Sans être flamboyante, l'Ecosse réussit à marquer ses premiers points au classement. Il en faudra un peu plus pour mieux figurer lors du Mondial néo-zélandais. Il reste encore quelques mois à Andy Robinson pour parfaire son équipe qui a, globalement, raté son Tournoi 2011. Les Ecossais terminent avant-derniers de la compétition, juste devant l'Italie.