Reddan - Irlande - Tournoi 2011 - DPPI
 
Article
commentaires
6 Nations

L'Irlande retrouve des couleurs

L'Irlande retrouve des couleurs

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 27/02/2011 à 18:12 -
Par Rugbyrama - Le 27/02/2011 à 18:12
En s'imposant 21-18 en Ecosse, l'Irlande s'est rachetée après sa défaite à domicile contre la France il y a quinze jours. Auteurs de trois essais, les Diables verts ont dominé mais auraient pu payer cher leur indiscipline. Rien ne va plus en revanche pour les Ecossais qui n'ont toujours pas gagné.

Dominer n'est pas gagner. L'Ecosse en a fait l'amère expérience ce dimanche contre l'Irlande lors de la 3e journée du Tournoi des VI Nations. Les coéquipiers de Chris Paterson ont eu le monopole du ballon mais ils n'ont pas su concrétiser leurs actions. Au contraire de l'Irlande, qui est entrée à trois reprises dans les 22 mètres adverses en première mi-temps. Suffisant pour marquer deux essais. Le premier fait suite à une séance de pick and go dont a su tirer profit le troisième ligne Jamie Heaslip (07e). La défense écossaise est coupable d'une criante négligence sur cette action, pas assez incisive et beaucoup trop timorée. Le deuxième essai intervient après une mêlée à 5 mètres. Heaslip, encore lui, part avec le ballon, bien soutenu par Reddan qui arrache le cuir et aplatit quelques secondes plus tard (28e). L'Ecosse reste dans la rencontre grâce à la botte de Chris Paterson. L'Irlande commet toujours autant de fautes mais M.Owens ne sort pas de carton. Un leitmotiv depuis le début de ce Tournoi.

Jackson hors sujet

Changement de physionomie en seconde mi-temps. Le XV du Trèfle maîtrise mieux la partie et marque en supériorité numérique. Le pilier Jacobsen s'étant fait exclure 10 minutes à la suite de plusieurs mêlées écroulées. Ronan O'Gara, excellent cet après-midi, y va de son essai après plusieurs temps du jeu proche de la ligne d'en-but (54e). C'est à ce moment qu'Andy Robinson choisit de sortir son demi d'ouverture Ruaridh Jackson, auteur d'une performance plus que moyenne. Dan Parks rentre sur la pelouse et redonne de l'espoir à sa sélection. Un drop, plusieurs bons choix et l'Ecosse se remet à y croire. L'Irlande plie en fin de partie mais ne rompt pas.

Une Irlande indisciplinée mais efficace

Andy Robinson peut s'en vouloir sur certaines de ses décisions. Solide en touche, performante en mêlée, l'Ecosse n'a pas su marquer d'essai. La faute en revient en partie à Ruaridh Jackson, inconstant et enchaînant les mauvais choix. L'Irlande, encore bien trop indisciplinée, repart d'Edimbourgh avec la victoire. Mais elle a de nouveau marqué trois essais sur des mouvements de jeu bien sentis. Elle revient à hauteur des Français et devra battre l'Angleterre pour pouvoir espérer gagner cette édition 2011. L'Irlande a repris un bon bol d'air.