Jonathan Sexton - 25.02.2012 - Irlande / Italie - - Icon Sport
 
6 Nations

Irlande: on prend les mêmes...

Irlande: on prend les mêmes...

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 29/02/2012 à 16:58 -
Par Rugbyrama - Le 29/02/2012 à 16:58
Le sélectionneur irlandais Declan Kidney a décidé de maintenir sa confiance en l'équipe qui a largement vaincu l'Italie (42-10) pour affronter la France ce dimanche au Stade de France. Jonathan Sexton reste à l'ouverture. Paul O'Connell a été nommé capitaine et honorera sa 85ème cape.
 

Au moins les Français savent à quoi s'attendre. Le sélectionneur irlandais Declan Kidney n'a pas procédé au moindre changement dans le XV qui affrontera les Bleus au Stade de France ce dimanche par rapport à celui qui a triomphé de l'Italie le week-end dernier à Dublin. On prend les mêmes, et on recommence. L'équipe alignée est d'ailleurs strictement identique à celle qui avait fait le déplacement à Paris avant que le match soit annulé au dernier moment.

Ainsi, le sélectionneur a choisi de maintenir sa confiance à l'habituel ailier Keith Earls, qui sera réaligné au poste de second centre. Auteur d'un essai la semaine dernière, celui qui a la lourde tâche de faire oublier "BOD" - Brian O'Driscoll - aura donc une nouvelle occasion de s'illustrer. Même chose pour l'arrière Rob Kearney, qui a lui aussi signé une prestation pleine de punch et de rigueur à Dublin. Kearney, qui déclarait dans une interview accordée à Midi Olympique il y a deux semaines "avoir la dalle" après une longue absence en sélection nationale a visiblement tapé dans l'oeil de Kidney. La charnière est également reconduite: ainsi le demi de mêlée du Munster Conor Murray résiste à la bonne entrée en jeu de son homologue du Munster Eoin Reddan. Jonathan Sexton garde ainsi les clés du camion vert, et laisse Ronan O'Gara, qui est devenu la semaine dernière le joueur le plus capé de l'histoire du rugby irlandais, sur le banc.

Vaincre le signe indien

Les légers blessés du début de semaine pourront dont tous tenir leur place: "Le fait d'avoir bénéficier de huit jours de repos nous a permis de nous régénérer", explique le sélectionneur Declan Kidney, pourra s'appuyer sur un effectif complet pour vaincre la bête noire du XV du Trèfle, les Bleus. En effet, les Diables Verts ont perdu onze de leurs douze dernières confrontations avec le XV de France. Alors, impressionnés ? Pas le moins du monde. L'inusable guerrier Paul O'Connell le confirme: "Nous avons tous l'habitude de jouer dans des environnements hostiles quand nous évoluons avec nos franchises. Nous devons nous servir de cela pour nous imposer à Paris", assure le géant.

Le XV de départ irlandais: Kearney; Bowe, Earls, D'Arcy, Trimble; (o) Sexton, Murray (m); O'Brien, Heaslip, Ferris; O'Connell (cap.), O'Callaghan; Ross, Best, Healy.

Remplaçants: Cronin, Court, Ryan, O'Mahony, Reddan, O'Gara, McFadden.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×