Irlande 6 Nations 2011 - Icon Sport
 
6 Nations

Irlande : pluie de fautes

Irlande : pluie de fautes

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 23/02/2011 à 11:05 -
Par Rugbyrama - Le 23/02/2011 à 11:05
Malgré trois essais inscrits face aux Bleus, les Irlandais se sont inclinés pour leur premier match du Tournoi des 6 Nations dans leur nouvelle enceinte de l'Aviva Stadium. Des éclairs offensifs insuffisants pour compenser une indiscipline chronique chez des Irlandais toujours privés de cadres.
 

L'Irlande ne regoûtera donc pas de sitôt aux délices du Grand Chelem, elle attendra encore au moins un an et elle devra assumer pendant au moins quinze jours cette nouvelle défaite à domicile contre la France. Une défaite bizarre dans la mesure où les Verts ont marqué trois essais aux Bleus et n'en ont encaissé qu'un. Mais ils ont joué seulement par à coups avec trois belles séquences de conservation dans les 22 adverses mais aussi des moments de franche médiocrité.

Brian O'Driscoll faisait la tête après la rencontre, lui- même n'a pas été transcendant d'ailleurs. Mais certains de ses partenaires ont semblé vraiment en-deçà de leurs possibilités. Johnatan Sexton par exemple, pas si mauvais, mais qui n'a pas pesé sur le jeu. Gordon d'Arcy fut en revanche particulièrement médiocre. Peut-être son plus mauvais match depuis ses débuts internationaux en 1999. Il y aura peut-être du changement pour le déplacement des Irlandais à Murrayfield, à condition que les blessures le permettent. Andrew Trimble sera d'attaque (il l'était déjà dimanche) mais sûrement pas Rob Kearney, alors qu'il manque cruellement un arrière de métier à cette équipe puisque Geordan Murphy est indisponible jusqu'à la fin de la saison. Declan Kidney fera un point sur l'autre ailier, Tommy Bowe, élu meilleur joueur du Tournoi l'an passé.

Le carton jaune n'était pas loin

Avec beaucoup de ballons en conquête, les trois quarts irlandais ont fait trop de fautes de main pour enfoncer les Français quand ceux-ci n'étaient pas au mieux. C'est la leçon de cette partie. "Nous avons été les plus menaçants, mais ils ont eu d'avantage le ballon" a résumé Brian O'Driscoll.

Mais on ne peut réduire ce match uniquement à la valise de ballons lâchés, car cette défaite fut aussi la conséquence de la kyrielle de pénalités subies par les Irlandais. Declan Kidney a promis de s'y pencher sérieusement à la vidéo et de pointer du doigt qui ont fait des fautes "évitables". Après avoir revisionné ce match, modestement, le verdict apparaît clairement : les Irlandais ont joué à la limite sur chaque regroupement. Ils ont même frôlé le carton jaune.

"On ne va pas se satisfaire d'une défaite honorable en se félicitant d'avoir marqué plus d'essais que l'adversaire, on vaut mieux que ça..." a-t-il déclaré. Mais les points positifs on les détaillera à sa place car il y en eu dimanche avec l'abattage de cette troisième ligne phénoménale : O'Brien, Heaslip, Wallace et le bon match du pilier droit Mike Ross, à l'agonie à Rome et tout à fait à son aise face à Thomas Domingo, il joua même un rôle décisif sur le deuxième essai avec un soutien impeccable face à O'Leary. Tout n'a donc pas été si noir chez les Verts.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×