Lee Dickson - Angleterre Galles - 25 février 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
6 Nations

Angleterre: Confiance en Dickson

Angleterre: Confiance en Dickson

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 09/03/2012 à 11:45 -
Par Rugbyrama - Le 09/03/2012 à 11:45
Stuart Lancaster, le sélectionneur de l’Angleterre, a maintenu sa confiance au demi de mêlée Lee Dickson pour affronter la France dimanche au Stade de France. Deux changements ont été apportés par rapport au groupe battu le pays de Galles: sur le banc, Palmer remplace Lawes et Hodgson, Flood.

Un peu à l’image de Philippe Saint-André, Stuart Lancaster n’est pas un adepte du changement. Ce vendredi, le sélectionneur anglais a annoncé qu’il faisait confiance au même XV de départ qui s’est incliné face au pays de Galles, à Twickenham (19-12), il y a deux semaines. L’homme fort du XV de la Rose confie donc à nouveau les clés de l’attaque anglaise à Lee Dickson et Owen Farrell, ce duo l’ayant pleinement convaincu lors de la dernière sortie. "Je suis satisfait de leur gros apport", avait mentionné Lancaster. Ce dernier mise notamment sur Dickson plutôt que sur la jeune pépite de Leicester, Ben Youngs (22 ans). Le joueur de Northampton apporte toute sa justesse dans l’animation offensive et a fait preuve d’une belle entente avec Owen Farrell, qui continue son intérim à l’ouverture. Le fils d’Andy Farrell, adjoint de Lancaster, profite de la disgrâce de Toby Flood et du retour de blessure de Charlie Hodgson, auteur de des seuls essais anglais durant ce Tournoi 2012, pour s’installer sur la durée. Flood n'est même pas gardé dans le groupe, Hodgson, remis de son soucis à un doigt, étant désigné comme la doublure de Farrell.

Palmer remplace Lawes

Pour combler les lacunes défensives de Farrell, Stuart Lancaster a conservé une paire de centres solide et très forte dans le un contre un: Barritt-Tuilagi. Les Bleus devront se méfier du triangle d’attaque Ashton-Foden-Strettle, toujours imprévisible en attaque, même si l’ailier Ashton marque le pas ses derniers temps et n’étant pas aussi prolifique que lors du Tournoi des 6 nations 2011. Le pack sera emmené par le troisième ligne capitaine Chris Robshaw, qui n’a pas raté un plaquage depuis l’entame de la compétition (sur 40 tentés). Son duel avec Thierry Dusautoir promet d’être intense. Finalement, le second changement concerne lui aussi le banc de touche avec la présence du deuxième ligne du Stade français Tom Palmer (32 ans ; 35 sélections). Celui-ci remplace le joueur de Northampton Courtney Lawes, blessé à un tibia et forfait pour le reste du Tournoi 2012.

Le XV de départ: Foden ; Ashton, Tuilagi, Barritt, Strettle ; (o) Farrell, (m) Dickson ; Robshaw (cap), Morgan, Croft ; Parling, Botha ; Cole, Hartley, Corbisiero.

Remplaçants: Webber, Stevens, Palmer, Dowson, Youngs, Hodgson, Brown.