Lionel Beauxis - France Angleterre - 11 mars 2012 - Icon Sport
 
6 Nations

Une charnière en difficulté

Une charnière en difficulté

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 13/03/2012 à 11:33 -
Par Rugbyrama - Le 13/03/2012 à 11:33
Le duo Dupuy-Beauxis ne s’est pas montré à la hauteur des attentes du sélectionneur Philippe Saint-André lors de la défaite face à l’Angleterre dimanche. Au contraire, le troisième ligne Imanol Harinodoquy était partout. Wesley Fofana a marqué son quatrième essai. Notre bulletin de notes.
 

. Ils ont brillé

Peu en vue depuis l’entame du Tournoi, le troisième ligne Imanol Harinordoquy a été excellent face aux Anglais. Omniprésent dans le jeu (18 courses balle en main !), le Basque a également brillé dans le secteur aérien, tant en touche que sous les chandelles. En défense, il a abattu un travail considérable, arrachant deux ballons dans les rucks en plus de dix plaquages (100 % de réussite). Dans son sillage, le capitaine Thierry Dusautoir a une nouvelle fois brillé défensivement. Le meilleur plaqueur du Tournoi termine encore en tête dans les rangs tricolores (11). Sa densité physique est un plus indéniable pour rivaliser au combat des joutes internationales. Derrière, le centre Wesley Fofana a encore montré tout son talent. A chaque prise de balle, le Clermontois arrive à faire la différence. Auteur de son quatrième essai en autant de sélections. Toutefois, quelques péchés de gourmandise qui lui ont valu une réprimande de son capitaine. L'entrée de Morgan Parra a amené bien plus de vitesse. Décisif sur l'essai de Fofana.

. Ils ont été au niveau

S'il a commis quelques maladresses en attaque, le centre Aurélien Rougerie s'est avéré tranchant. Les statistiques le prouvent: un franchissement, deux défenseurs battus et deux ballons grattés au sol. A la réception d'un coup de pied à suivre de Trinh-Duc à la dernière minute qui a permis aux Bleus de croire à la victoire. L'arrière Clément Poitrenaud a alterné entre l'excellence et le moins bons. Impérial sous les chandelles, sa qualité dans la relance a permis aux Bleus de sortir de leur torpeur. Mais en défense, il a affiché trop de lacunes. Emoussés, les deux piliers Jean-Baptiste Poux et Nicolas Mas ont souffert en mêlée fermée face au vice des Anglais avant de rectifier le tir. Peu présent dans le jeu courant. Percutant à l'impact, Dimitri Szarzewski s'est montré très adroit sur ses lancers en touche. Mais il perd un ballon qui coûte le premier essai et a eu du mal en mêlée fermée. Au contraire de William Servat qui a apporté sa densité physique et sa force en mêlée. Mais le Toulousain a perdu deux ballons en touche. Même s'il est pris sur l'essai de Foden, Pascal Papé s'est concentré avec succès sur les taches obscures et a gagné pas mal de ballons sous les renvois. Pour son dernier match au Stade de France, Julien Bonnaire n'a pas démérité. Comme toujours, il a été très présent dans le combat mais rate le plaquage sur la relance de Morgan qui amène l'essai de Foden.

. Ils ont déçu

La nouvelle charnière alignée Dupuy-Beauxis suscitait beaucoup d’attentes. Elle a déçu de bout en bout. A la mêlée, Julien Dupuy n’a que rarement fait les bon choix, manquant de dynamisme. Il a raté la première pénalité du match, ce qui ne l’a pas forcément aidé. Beaucoup de déchets. Son remplacement à la 50e constitue une sorte de désaveu de la part du staff français. A l'ouverture, Lionel Beauxis est paru tout aussi emprunté. Titularisé pour son jeu au pied, il s'est montré approximatif dans ce secteur sur les chandelles et n'a pas fait réussi à faire sortir les Bleus de la pression grâce à sa puissance. Une passe pour Poux directement en touche et deux plaquages importants ratés. Impressionnant devant l'Irlande, Yoann Maestri a été plus en retrait et n'a eu que très peu d'influence dans le jeu. Peu servi, Vincent Clerc s'est rapidement blessé. Pas décisif pour sauver son équipe sur l'essai de Foden. Son compère, Julien Malzieu, n'a jamais réussi à franchir et à faire la différence grâce à sa puissance.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×