Luke McLEAN Italie Ecosse 6 Nations 2010 - Icon Sport
 
Article
commentaires
6 Nations


Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 19/03/2010 à 17:40
Après son lourd revers en France, l’Italie veut rivaliser pour terminer ce Tournoi avec un bilan positif.

L’ENJEU

L’Italie avait réussi son Tournoi… Après avoir accroché l’Irlande et l’Angleterre, les Transalpins s’étaient imposés face à l’Ecosse. Evitant ainsi, à priori, la dernière place du Tournoi. Oui mais voilà, la large défaite (46-20) subie en France le week-end passé, malgré le réveil en fin de match, est venu fragiliser ce bilan bien sûr positif. Alors, si les hommes de Nick Mallett ont de fortes chances de terminer la compétition en 5e position en cas de défaite (l’Ecosse est loin d’être favorite en Irlande), ils devront surtout se rassurer et laver l’affront du Stade de France pour finir sur une bonne note. En effet, si les Italiens ont l’occasion de l’emporter, ils ne s’en priveront évidemment pas. Mais le simple fait de rivaliser avec des Gallois peu convaincants actuellement, à Cardiff, démontrera que, malgré le lourd revers au Stade de France, la squadra azzura a bien franchi un cap depuis plus d’un mois.

L’EQUIPE

L'entraîneur de l'Italie Nick Mallett a effectué deux principaux changements dans l'équipe des Azzurri. L'ailier Kaine Robertson et le demi de mêlée Pablo Canavosio - auteur d'un essai contre la France (20-46) alors qu'il était entré sur le terrain pour remplacer Tito Tebaldi - seront cette fois titulaires. Andrea Masi, qui avait joué ailier contre la France, passe au poste de trois-quarts centre. Canale et Tebaldi sont remplaçants.

LA STAT

0.- L’Italie n’a encore jamais gagné à Cardiff, contre le pays de Galles, depuis son entrée dans le Tournoi des 6 Nations. En cinq rencontres, les Transalpins se sont inclinés à quatre resprises, pour un match nul (18-18) en 2006. Lors du dernier match entre les deux nations en 2008, les Gallois s’étaient largement imposés (47-8).

J.Fa