6 Nations

Toujours bon à prendre

Le XV de France a conclu son Tournoi des 6 Nations par une large victoire sur une Italie faiblarde (50-8), à Rome. Les Bleus ont inscrit sept essais. Le bilan de la compétition n'en reste pas moins mitigé pour les Tricolores avec trois victoires seulement. La Squadra "décroche" la cuiller de bois.

 
Toujours bon à prendre - Rugby - 6 Nations AFP
 

C'était un peu le même scénario que le week-end dernier à Twickenham, avec la domination outrageuse d'une équipe et, en face, un adversaire pathétique et dépassé, déjà largué à la mi-temps bien qu'un peu regaillardi en deuxième période. Sauf qu'au Flaminio, les Français étaient les bourreaux et non pas les condamnés au ridicule. A la pause, ils menaient ainsi 25-3. Il faut dire que les Italiens ne leur compliquaient pas vraiment la tâche, apathiques, défaillants en conquête, naïfs en défense, incapables d"enchaîner le jeu et particulièrement maladroits sous les chandelles.

Toujours bon à prendre - Rugby - 6 Nations Le visage affiché par la Squadra en ce venteux premier après-midi de printemps était tellement plus pâle que celui montré contre le pays de Galles samedi dernier… Encore une fois, les hommes de Nick Mallett n'ont pas su confirmer. Face à des Bleus en quête absolue de rachat, ils n'ont jamais existé. Présents en défense et performants dans l'animation offensive, les Français profitaient parfaitement des lacunes transalpines. Par deux pénalités de Morgan Parra tout d'abord (7e, 15e) puis par trois essais successifs, dont deux consécutifs à des chandelles bien placées. Le premier était inscrit par Chabal qui, tel une fusée propulsée par son désir de vengeance, effaçait deux défenseurs sur l'aile pour plonger dans l'en-but (25e). A la 29e, Trinh-Duc l'imitait sur un crochet intérieur pour un essai en première main après une touche sur la ligne médiane. Deux minutes, plus tard, c'était au tour de Médard de concrétiser suite à une chandelle de Jauzion.

Quatrième cuiller de bois italienne

Le cauchemar des Italiens ne s'arrêtait pas là pour autant. Heymans contrait un dégagement complètement raté de Mauro Bergamasco devant ses 22 mètres et portait le score à 32-3 (42e). Toujours aussi indisciplinés, ils encaissaient trois autres essais, par Domingo (55e), Médard, qui signait un doublé (70e), et Malzieu (76e). Entre temps, Sergio Parisse avait sauvé l'honneur en marquant le deuxième essai transalpin dans ce Tournoi (57e). Pas suffisant pour sauver la face toutefois. L'Italie a raté sa campagne 2009 et encaisse sa quatrième cuiller de bois, la première depuis 2005. Inquiétant pour le rugby italien...

Quant aux Français, ils ont fait preuve d'orgueil et ont su réagir après la fessée anglaise. Cette victoire 50-8 fait du bien même s'il faut la relativiser compte tenu de la faiblesse de l'adversaire. Il est certain, de toute façon, qu'elle ne suffira pas à résorber tous les "Bleus" du XV de France. La joie contenue des joueurs au coup de sifflet final en témoigne.

Toujours bon à prendre - Rugby - 6 Nations

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |