DPPI
 
Article
commentaires
6 Nations

Le bilan des arrières

Le bilan des arrières

Par Rugbyrama
Par Rugbyrama - Le 24/03/2009 à 10:45
Maxime Médard, l'arrière ou ailier toulousain, paraît être le grand gagnant de ce Tournoi 2009. C'est plus compliqué à la charnière et notamment au poste d'ouvreur qui a été occupé par Beauxis, Baby et Trinh-Duc. Au total, Marc Lièvremont a utilisé quinze joueurs.

.BABY Benoît
Poste : Centre et ouvreur
Matchs : 3
Titularisations : 2
Minutes : 97
Points : -

Remplaçant pour le premier match en Irlande, le Clermontois a profité de la suspension de Fritz pour entrer dans le XV de départ contre l'Ecosse. Il n'a pas particulièrement brillé face aux Ecossais mais a fourni un match correct, en défense notamment. Son replacement à l'ouverture contre les Gallois n'a pas été un cadeau. Il n'a pas démérité sur ce match mais a logiquement manqué de repères. Il s'est d'ailleurs blessé et n'a pas terminé le Tournoi.

.BASTAREAUD Mathieu
Poste : Centre
Matchs : 3
Titularisations : 2
Minutes : 147
Points : -

Le parisien n'a pas manqué le coche pour sa première sélection, face au pays de Galles. Appelé après le forfait de Mermoz, il a fait parler sa puissance et s'est illustré en amenant l'essai de Cédric Heymans. Une performance qu'il n'a pas su rééditer en Angleterre, à l'image de ses coéquipiers. Son manque d'expérience au plus haut niveau lui a coûté. Il est entré en cours de jeu contre l'Italie. On devrait le revoir sous le maillot bleu cet été.

.BEAUXIS Lionel
Poste : ouvreur
Matchs : 2
Titularisations : 2
Minutes : 160
Points : 28

Lionel Beauxis n'aura finalement joué que deux rencontres de ce Tournoi 2009. Quittant le groupe sur blessure, il n'a pas réussi à convaincre le sélectionneur qui avait décidé de le remplacer par Benoît Baby pour affronter le pays de Galles. Un changement entériné avant le forfait du Parisien. Marc Lièvremont a regretté son placement, jugé trop loin de la ligne d'avantage pour impulser véritablement le jeu tricolore.

.FRITZ Florian
Poste : Centre
Matchs : 3
Titularisations : 2
Minutes : 172
Points : -

Bien en vue après son bon match en Irlande, le centre toulousain a gâché sa chance en donnant un coup au visage de Ferris. Suspendu pendant trois semaines, il est revenu comme remplaçant après le match contre le pays de Galles et n'a rien pu faire pour enrayer la déroute de Twickenham. Il a confirmé sa bonne forme en Italie pour le dernier match du Tournoi.

.HEYMANS Cédric
Poste : ailier
Matchs : 5
Titularisations : 4
Minutes : 319
Points : 10

Il a débuté le Tournoi en Irlande comme remplaçant. Entré en fin de rencontre, il commet une faute malheureuse mais Marc Lièvremont décide de le titulariser pour la suite de la compétition. Il est un des rares attaquants français à tirer son épingle du jeu face à l'Ecosse avant de marquer un magnifique essai face au pays de Galles. Impuissant en Angleterre, il s'est relevé en Italie. Une valeur sûre des Bleus.

.JAUZION Yannick
Poste : centre
Matchs : 5
Titularisations : 5
Minutes : 400
Points : -

Attendu comme le patron ou le « papa » des lignes arrières, Yannick Jauzion n'a pas vraiment répondu aux attentes. En difficulté en Irlande puis face à l'Ecosse, le trois-quarts centre toulousain s'est révolté face au pays de Galles avec notamment un changement d'ouvreur qui lui a été bénéfique. En Angleterre, ses montées défensives n'ont pas toujours été heureuses mais il reste un cadre du quinze de France.

.MALZIEU Julien
Poste : ailier
Matchs : 5
Titularisations : 3
Minutes : 249
Points : 10

Un bon début de Tournoi en Irlande et un match convenable face au pays de Galles. Malheureusement pour lui, il est sélectionné pour la Coupe du monde du rugby à 7 à Dubaï au début du mois de mars dont il revient fatigué. Il accuse le coup face à l'Angleterre même s'il inscrit à Twickenham son premier essai de la compétition. Remplaçant en Italie, il double la mise mais le Clermontois n'a pas réussi à se rendre indispensable.

.MEDARD Maxime
Poste : arrière/ailier
Matchs : 5
Titularisations : 5
Minutes : 399
Points : 15

Même s'il a été déplacé entre le poste d'arrière et celui d'ailier, Maxime Médard a su devenir un élément incontournable de la ligne d'attaque française. Bon relanceur, excellent finisseur et doté d'un jeu au pied intéressant, il a tout pour devenir une star de ce quinze de France. C'est une des réussites de Marc Lièvremont.

.MERMOZ Maxime
Poste : centre
Match : 1
Titularisation : 0
Minutes : 29
Points : -

Arrivé chez les Bleus en cours de Tournoi en raison de la suspension de Florian Fritz, il n'a pas pu s'installer dans ce groupe en raison d'une blessure qui l'a obligé de déclarer forfait. Il a donc dû se contenter de 29 minutes face à l'Ecosse. Un jour où il était difficile de se mettre en valeur.

.MICHALAK Frédéric
Poste : demi de mêlée
Match : 1
Titularisation : 0
Minutes : 28
Points : -

Le Toulousain a fait son grand retour en équipe de France pour le dernier match du Tournoi en Italie. Appelé après la blessure de Sébastien Tillous-Borde, il sait maintenant que son avenir international s'inscrit au poste de demi de mêlée. Auteur d'une belle entrée au stade Flaminio.

.PARRA Morgan
Poste : demi de mêlée
Match : 5
Titularisations : 3
Minutes : 206
Points : 30

Marc Lièvremont croit en lui depuis son arrivée à la tête des Bleus. Pourtant, misant sur la continuité des tests d'automne, le sélectionneur place le Berjallien sur le banc lors des deux premières journées. Titulaire lors de la révolte face au pays de Galles, Parra a démontré une belle force de caractère pour résister à la pression et commander ses avants. Buteur malgré lui, il a accepté ce rôle sans sourciller. Il a marqué des points.

.POITRENAUD Clément
Poste : arrière
Match : 3
Titularisations : 2
Minutes : 153
Points : -

Dans une équipe en manque de repères et de certitudes dans l'animation offensive, l'arrière toulousain n'a pas convaincu Marc Lièvremont. Pourtant, en combinant avec Maxime Médard, il avait réussi quelques coups d'éclats en Irlande. Inexistant face à l'Ecosse, remplaçant contre le pays de Galles, il n'entre pas en jeu et sort du groupe. Son jeu au pied est une nouvelle fois son point faible.

.TILLOUS-BORDE Sébastien
Poste : demi de mêlée
Match : 4
Titularisations : 2
Minutes : 165
Points : -

Titulaire en début de compétition après sa belle prestation face à l'Australie en novembre, le demi de mêlée castrais n'a pas réussi à confirmer. Géné par des sorties de balles lentes en Irlande puis face à l'Ecosse, il s'est souvent contenté d'un rôle de passeur sans vraiment peser sur le jeu. Replacé sur le banc, il ne termine pas le Tournoi en raison d'une blessure.

.TRAILLE Damien
Poste : ouvreur, arrière
Matchs : 2
Titularisations : 1
Minutes : 112
Points : -

Appelé en renfort avant le match contre l'Angleterre, le Biarrot a prouvé qu'il pouvait encore amener à cette équipe de France par sa puissance, son physique et son jeu au pied. Centre remplaçant lors de la déroute à Twickenham, il a été titularisé à l'arrière pour la troisième fois de sa carrière en Italie, où il a fourni un match correct, malgré un manque logique de repères.

.TRINH-DUC François
Poste : ouvreur
Match : 3
Titularisations : 2
Minutes :172
Points : 5

L'invité surprise de ce Tournoi puisque Marc Lièvremont avait clairement affirmé que l'ouvreur de Montpellier n'avait pas le niveau international. Appelé finalement en raison de la suspension de Fritz et de la blessure de Lionel Beauxis, il entre rapidement en jeu face au pays de Galles (blessure de Baby) et finit la compétition dans la peau du titulaire. Bon face aux Gallois, inspiré en Italie, il a, en revanche, été défaillant dans la gestion du jeu en Angleterre.